Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

ITW : pourquoi NG Travel change d’actionnaires

Olivier Kervella, président de NG Travel, nous explique pourquoi Siparex rachète les parts de Karim Massoud, l’un des cofondateurs de la holding qui coiffe Boomerang Voyages/Kappa Club, Promoséjours et Directours.

L’Echo touristique : Vous annoncez la signature d’un protocole d’accord entre les actionnaires de NG Travel* et Siparex pour acter l’entrée du fonds d’investissement dans votre capital. Pouvez-vous nous en dire plus ?

Olivier Kervella : Le rapprochement avec Siparex vient avant tout d’une volonté de clarification. Lorsque nous avons créé NG Travel avec Karim Massoud, en 2008, nous voulions développer des synergies entre le métier du tour-operating et celui du voyage d’affaires. Nous nous sommes rendus compte que c’était difficile. Nous avons alors décidé qu’il était préférable que Karim Massoud cède ses parts et rachète Plus Voyage pour en prendre complètement les rênes. Le montant de sa participation n’étant pas négligeable, nous nous sommes mis à la recherche d’un partenaire financier.

Que va apporter l’entrée de Siparex au capital de la holding ?

Siparex va agir comme un accélérateur de croissance et permet à NG Travel d’inscrire une nouvelle étape dans son développement. Ce sont des professionnels qui connaissent bien le monde du tourisme, puisqu’ils ont longtemps été actionnaires de Marietton (de 2007 à 2018, Ndlr). Siparex a compris la spécificité de NG Travel et a été séduit par le concept Kappa Club. Par contre, le management de la holding reste majoritaire dans l’actionnariat de NG Travel : c’était l’une de nos exigences. Il n’y aura pas de bouleversement opérationnel.

Votre stratégie va-t-elle changer avec Siparex ?

Nous venons d’établir un nouveau business model, pour atteindre 400 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2022 en France, et 100 millions d’euros en Italie, où nous venons d’investir le marché. Siparex va nous aider à y arriver, notamment si nous décidons d’acquérir d’autres opérateurs. C’était notre intention pour nous installer en Italie, mais nous n’avons pas trouvé le bon voyagiste. En France également, nous sommes toujours à la recherche de bonnes opportunités. NG Travel a toujours été rentable et nous n’avons pas besoin d’argent mais nous serons plus forts avec Siparex.

Le voyagiste, qui a annoncé le changement d’actionnariat ce matin par communiqué de presse, a enregistré un chiffre d’affaires de 202 millions d’euros en 2017 (+35%), notamment grâce au succès de ses clubs, qui ont attiré 80 000 personnes. En 2018, NG Travel a d’ores et déjà dépassé les résultats obtenus en 2017 puisqu’elle affiche déjà un chiffre d’affaires de 230 millions d’euros à date.