Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Hôtellerie : 2,2 milliards de $ dû au piratage des marques

Une étude de cinq marques hôtelières internationales dénonce une forme de hold-up organisé d’internautes à la recherche d’un hôtel.

Selon MarkMonitor, le détournement du trafic vers la concurrence, et le règlement de commissions indues, coûtent chaque année au secteur hôtelier mondial 2,2 milliards de dollars. Plus de 580 millions de visites par des voyageurs à fort potentiel sont détournées des sites de réservation en ligne des marques vers ceux de leurs partenaires, par le biais des liens sponsorisés des moteurs de recherche. En clair, l’hôtel voit les recherches sur son nom interceptées par des agences en ligne, puis détournées vers des sites concurrents. A l’arrivée, les marques perdent leurs clients et leur chiffre d’affaires au profit de leurs concurrents.
« L’application du commerce électronique au secteur de l’hôtellerie montre combien il est facile de voir détourné le trafic en ligne et au passage de perdre le chiffre d’affaires et la relation client », souligne Frederick Felman, directeur marketing de MarkMonitor qui prône un programme de protection des marques. Sans surprise, MarkMonitor est… spécialisé dans la protection des marques.
Réalisée au début du printemps 2011, son étude a porté sur cinq chaînes d’hôtels internationales, en classes économique, intermédiaire et luxe.

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique