Advertisement
Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Hong Kong annonce un allègement des mesures sanitaires

Cette annonce survient au lendemain d’une déclaration similaire en Chine continentale, qui a marqué une étape importante dans le revirement de Pékin vis-à-vis de sa politique « zéro Covid ».

Hong Kong a annoncé mardi un allègement des mesures sanitaires, affirmant qu’il n’exigerait plus l’utilisation d’une application mobile pour contrôler l’entrée dans la plupart des lieux fermés, et que les personnes arrivant de l’étranger pourraient accéder aux bars et restaurants dès leur arrivée.

Ces deux mesures entrent en vigueur mercredi, a précisé le chef de l’exécutif John Lee durant sa conférence de presse hebdomadaire. Une preuve de vaccination sera néanmoins toujours nécessaire pour entrer dans certains lieux, notamment les restaurants.

Cette annonce survient au lendemain d’une déclaration similaire en Chine continentale, qui a marqué une étape importante dans le revirement de Pékin vis-à-vis de sa politique « zéro Covid ».

Lundi, les autorités chinoises ont annoncé retirer de la circulation une application numérique qui enregistre les déplacements dans les régions où des cas de Covid-19 ont été recensés.

Hong Kong a été autorisé à appliquer une version allégée de la stratégie chinoise de tolérance zéro à l’égard du coronavirus, mais a maintenu un ensemble de restrictions et de règles que la plupart des pays du monde ont abandonnées depuis longtemps.

Le tourisme décimé par la pandémie

Pendant la majeure partie de la pandémie, l’accès aux lieux publics et commerciaux était contrôlé via « LeaveHomeSafe », une application pour smartphone liée au statut vaccinal de l’utilisateur.

Depuis septembre, date à laquelle Hong Kong a finalement abandonné la quarantaine obligatoire pour toutes les personnes arrivant de l’étranger, ces voyageurs se voient interdire l’accès aux bars et aux restaurants pendant leurs trois premiers jours à Hong Kong et doivent effectuer des tests Covid.

Mardi, John Lee a déclaré que ces mesures seraient désormais supprimées. « Nous avons pris ces deux décisions parce que nous avons examiné les données et les risques », a déclaré le chef de l’exécutif à la presse.

Ces mesures représentent un coup de pouce pour les entreprises au moment où l’économie locale, en proie à la récession, souffre de plus de deux ans d’isolement auto-imposé.

Le secteur du tourisme a été décimé par la pandémie et les entreprises ont fait pression pour obtenir une levée des restrictions. De nombreuses restrictions liées à la pandémie subsistent toujours, notamment l’interdiction des rassemblements publics de plus de 12 personnes.

Le gouvernement a précisé que les voyageurs en provenance de l’étranger devront toujours subir des tests PCR à leur arrivée deux jours plus tard. Les tests antigéniques quotidiens pour les écoliers resteront également obligatoires, de même que le port de masques, y compris à l’extérieur.

Laisser votre commentaire (qui sera publié après moderation)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Dans la même rubrique