Advertisement
Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Grèves : la SNCF indemnise les voyageurs… mais pas les pros

Les grèves d’Air France et de la SNCF ont fortement pénalisé les pros du secteur. Comment Air France et la SNCF vont-elles se faire pardonner ? Nous avons posé la question à Valérie Sasset, président de la commission Transport au sein des Entreprises du Voyage.

La grève perlée de la SNCF au printemps, et celle d’Air France, ont eu un impact significatif sur les voyageurs et l’activité des agences comme des TO. D’ailleurs, selon notre sondage en ligne, à la question Les grèves dans les transport ont-elles pénalisé votre activité ? (543 répondants), 47% ont répondu « beaucoup », 26% « un peu ». Avant l’été, Les Entreprises du Voyage (EdV) ont entrepris des démarches pour obtenir des indemnisations.

Aucune discussion ouverte avec la SNCF

Guillaume Pepy, président de la SNCF, a répondu à la lettre de Jean-Pierre Mas, mais pas à la question posée par le président du syndicat professionnel. « Aucune discussion n’est ouverte sur l’indemnisation du surcroit de travail occasionné par les grèves, estimé à plusieurs millions d’euros pour l’ensemble de la distribution », indique Valérie Sasset, président de la commission Transport des EdV, et DG de la TMC BCD Travel à Paris. Les billets de train représentent 60% de l’ensemble des transactions gérées par les agences de voyages, dans le voyage d’affaires. Le mouvement social a entraîné des annulations et des reports, ainsi qu’un manque à gagner généré par des choix alternatifs de moyen de transport comme la voiture.

« A ce stade nous interprétons la non-réponse de Guillaume Pepy comme une fin de non-recevoir. C’est très décevant, d’autant que la SNCF a fait des gestes commerciaux à l’égard des clients finaux », avec un site dédié aux indemnisations ouvert mi-juin pour les pass Navigo par exemple. « La distribution est oubliée, alors que nous apportons une part significative des clients haute contribution. »

Accord en vue avec Air France

Air France se montre plus à l’écoute. Un accord entre les EdV et le groupe est en cours de finalisation, il couvrira une indemnisation partielle du surcroît de travail, précise Valérie Sasset. Les modalités devraient être dévoilées cet automne.

Avant l’été, nous avions interrogé René-Marc Chikli au sujet des indemnisations envisagées. « Comme en 2014, Air France compensera les pertes d’activité des tour-opérateurs (estimées à au moins 60 millions d’euros de chiffre d’affaires selon le Seto, tout événement extérieur confondus, ndlr). Evidemment, tout ceci se fait avec des règles bien précises », avait alors précisé le président du Syndicat des entreprises du tour-operating (Seto). Les premiers remboursements seront a priori versés dans quelques mois. « Air France est un partenaire majeur des TO membres du Seto, et nous avons la chance d’avoir un partenaire qui joue le jeu », avait ajouté René-Marc Chikli.

Les commentaires sont fermés.

Dans la même rubrique