Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Grèce : une grève bloque l’accès aux îles

C’est la première grève officielle en Grèce depuis la sortie des plans d’aide de l’Union Européenne, le 21 août dernier. Tous les ferries vers les îles restent à quai.

En raison d’une grève de 24h, aucune liaison maritime ne sera assurée, ce lundi, en Grèce. Organisée par la puissante Fédération nationale des marins, qui revendique des hausses de salaires, cette grève empêchera tous les accès aux îles.

Le mouvement, qui a débuté ce matin dès 6h00, heures locales, intervient alors que les vacanciers rentrent en grand nombre des îles. Les compagnies de ferries ont renforcé leur programme dimanche pour y faire face.

5 % d’augmentation

La Fédération des marins, PNO, a lancé cette mobilisation faute d’accord patronal aux hausses de salaires qu’elle réclame, de 5%, en mettant en avant le gel des salaires imposé au secteur pendant la crise traversée par le pays.

Sur fond de boom du tourisme, notamment vers les îles, depuis deux ans, les armateurs ont pour leur part proposé une hausse de 1% à partir de septembre, puis une autre d’autant en juin.

586 euros de salaire

Cette grève est la première après la sortie officielle le 21 août du pays des programmes de prêts UE-FMI ayant assuré sa survie financière depuis 2010 en échange d’une purge d’austérité et de réformes.

Dans le sillage de cette échéance, qui allège sans le lever le strict contrôle budgétaire exercé sur la Grèce par ses créanciers, le Premier ministre Alexis Tsipras s’est engagé vendredi à augmenter le salaire minimum, tombé à 586 euros contre environ 760 avant la crise de la dette.