Advertisement
Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Grèce : attention, les conditions d’entrée évoluent pour les voyageurs français

La Grèce étend les tests obligatoires à tous les passagers en provenance de France jusqu’au 30 juin, mais réduit la mesure d’auto-confinement à 24 heures. Des tests qui deviendront aléatoires à partir du 1er juillet.

La Grèce a de nouveau fait évoluer les conditions d’entrée sur son territoire pour un certain nombre de pays, dont la France. Jusqu’à présent, les passagers en provenance d’Ile-de-France devaient être soumis à un test obligatoire, et à des mesures d’isolement de 7 à 14 jours selon le résultat des tests. Les voyageurs en provenance d’autres aéroports en France n’étaient pas soumis à un test obligatoire, mais à des tests aléatoires.

Désormais, l’ensemble des passagers en provenance de l’Hexagone devront se soumettre à un test obligatoire de détection du covid-19 pour les arrivées à l’aéroport d’Athènes, et ce jusqu’au 30 juin. Les passagers testés devront s’auto-confiner, à leurs frais et pendant 24 heures dans l’hébergement de leur choix à Athènes, jusqu’à réception des résultats de leur test. Un formulaire de contact (PLF – Passenger Location Form) sera fourni à tous les passagers à l’enregistrement ou à bord de l’appareil, à remplir et remettre aux autorités lors de l’arrivée en Grèce. Une quatorzaine obligatoire sera mise en place en cas de résultat positif, dans un hôtel prévu à cet effet.

Fin des tests obligatoires le 1er juillet

Cette mesure s’applique également aux passagers en provenance d’Albanie, de Belgique, d’Italie, de Macédoine du Nord, des Pays-Bas, du Portugal, d’Espagne et de Suède, et des pays hors espace Schengen. Pendant cette période, les passagers en provenance d’autres destinations ne seront soumis qu’à des tests aléatoires à leur arrivée à Athènes. Les passagers en transit via Athènes pourront poursuivre leur voyage jusqu’à la destination finale où ils s’auto-confineront jusqu’à l’annonce des résultats de leur test.

A noter également que jusqu’au 30 juin, l’aéroport de Thessalonique sera fermé aux vols depuis les destinations mentionnées plus haut.

Ces dispositifs évolueront ensuite à partir du 1er juillet. A cette date, tous les aéroports de Grèce ouvriront à nouveau aux vols internationaux. Tous les voyageurs devront remplir un formulaire en ligne PLF (Passenger Location Form), avec leurs informations de contact en Grèce. Des tests aléatoires d’échantillonnage seront effectués. Une quarantaine de 14 jours devra être observée dans un hôtel désigné par le gouvernement en cas de test positif.

D’autre part, les arrivées par bateau seront de nouveau possible depuis l’étranger à partir du 1er juillet.

Laisser votre commentaire (qui sera publié après moderation)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Dans la même rubrique