Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Google mobile-friendly : les (bons) conseils d’Abondance

Suite au récent changement d'algorithme de Google, nous avons interrogé Olivier Andrieu, spécialiste du référencement naturel. Ses réponses peuvent vous aider à mieux piloter votre stratégie mobile.

 

L’Echo touristique : De grandes marques du voyage estiment qu’il est très complexe de devenir mobile-friendly. Qu’en est-il ?
Olivier Andrieu (fondateur du site Abondance) :
Ce n’est effectivement pas toujours simple. La réponse dépend beaucoup des sites. Pour un blog WordPress, les modifications peuvent prendre quelques minutes. Pour un site assez ancien, c'est potentiellement un gros projet. Voire un projet d’entreprise, qui dépendra des choix technologiques : responsive design quand la page s’adapte à l’écran, dynamic serving si l’URL renvoie vers des codes différents selon le terminal, ou URL distinctes avec www. et m.nomdusite.
Mais les marques ont pu anticiper. Nous parlons du changement d’algorithme depuis longtemps. Personne n’a été pris au dépourvu. Google a fait un bel effort de communication, dès le mois de février. C’est la première fois qu’il est aussi prévenant. On peut lui dire bravo !

Que conseillez-vous aux sites les plus anciens ?
Il faut en premier lieu regarder la part du mobile dans le trafic global. S’il atteint 10%, ce n’est pas critique pour la dynamique digitale de l’entreprise. S’il représente 40%, il convient de prendre le sujet au sérieux, et de se poser de bonnes questions. L’impact du nouvel algorithme de Google pour les recherches sur mobile sera visible dans quelques jours. Les marques du voyage doivent suivre l’évolution de leur audience sur smartphone sur les 15 prochains jours. Il faut regarder si des concurrents, aux pages mobile-friendly, nous ont fait perdre une ou deux places dans les résultats de recherche sur les smartphones.

Sur certains sites de voyages, la page d’accueil n’est pas mobile-friendly. Mais des pages fortes comme nomdelagence/voyage-Italie ou nomduTO/voyage-thailande le sont. Est-ce une stratégie judicieuse ?
L’algorithme de Google travaille page par page. La notion de site mobile-friendly n’existe donc pas. Nous parlons de page mobile-friendly. En ce sens, un site de voyage ou d’un autre secteur pourrait se contenter de l’être sur des pages importantes. Mais ce serait dommage de garder cette vision purement SEO. Un site doit être optimisé pour les mobiles, dans son ensemble. Celui d’Abondance ne l’est pas, et cela me contrarie (rires). L’expérience utilisateur doit être excellente pour les mobinautes, sur la totalité des pages.

L’impact du nouvel algorithme pour les mobiles sera-t-il fort, comme ont pu l’être les algorithmes Panda ou Pingouin sur certains sites ?
Un cadre de Google a effectivement dit que l’impact serait plus fort que Panda ou Pingouin. Mais on ne peut pas comparer. Panda et Pingouin ont créé des pénalités, c’était une façon de mettre la pression sur les sites. Le nouvel algorithme pour les mobiles donne au contraire un boost aux pages qui sont mobile-friendly. Et ce que dit Google n’est pas toujours la vérité !
%%HORSTEXTE:1%%

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique