Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

FTI : que doivent faire les voyageurs pour se faire rembourser ?

Sur le site de L’Echo touristique, plusieurs clients français se plaignent de devoir repayer leurs prestations en arrivant sur place. Comment peuvent-ils s’organiser pour prétendre à un remboursement ?

Depuis la faillite du voyagiste allemand FTI Touristik, plusieurs clients français partagent leurs difficultés et galères. La situation reste d’autant plus compliquée que la filiale française, FTI Voyages, n’a pas encore déposé le bilan, nous confirme ce matin Emmanuel Toromanof, secrétaire général de l’APST, son garant financier. « Ce qui est difficile pour les agences de voyages, c’est de faire partir les clients », explique-t-il. Heureusement, « les réseaux ont pour la plupart gardé l’argent versé par les clients », ajoute-t-il.

Dans l’immédiat, de nombreux voyageurs évoquent un autre problème : le paiement de prestations exigé en arrivant à destination, soit le double paiement. En témoigne ce commentaire laissé sur le site de L’Echo touristique : « Nous nous trouvons en Croatie. Nous avons dû payer les nuits d’hôtel, le transfert pour l’aéroport ainsi qu’un nouveau vol pour rentrer en France et toujours pas de contact de notre voyagiste. Sommes très perplexes pour un éventuel remboursement où même une prise en charge ». 

Bien garder les justificatifs

Que faire en pareille situation ? « Bien conserver les justificatifs pour réclamer le remboursement », répond Emmanuel Toromanof. Un conseil qui peut sembler évident, mais qu’il est très utile de rappeler. Pour mémoire, suite à la faillite de Thomas Cook en 2019, de nombreux Français ne parvenaient pas à obtenir un remboursement parce que leur dossier demeurait incomplet.

« Dans tous les cas, il faut que les clients contactent tout de suite leur vendeur » s’ils ont réservé via une agence par exemple, ajoute Emmanuel Toromanof. Les clients qui ont directement réservé auprès du voyagiste, sans passer par un intermédiaire « doivent faire une réclamation sur le site de l’APST », via ce formulaire

Ensuite, les voyageurs devront se montrer patients. Tant que FTI Voyages n’a pas déposé le bilan en France, l’APST ne peut rien entreprendre. Les procédures de remboursement qui démarrent ensuite peuvent demander de nombreux mois.

A lire aussi :

Laisser votre commentaire (qui sera publié après moderation)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Dans la même rubrique