Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Frugalité

NULL

En cette période de rentrée, c’est avec une sensation de satiété non satisfaite que les professionnels du tourisme se remettent à l’ouvrage. En effet, tous les opérateurs avaient faim de preuves tangibles d’une reprise de l’activité, après une saison estivale 2011 déjà en demi-teinte. C’était sans compter sur la prudence économique des Français, dictée par un contexte défavorable en matière de consommation. L’hébergement non-marchand a fait flores cet été, les dépenses en restauration ont baissé, le tout avec un vacancier l’oeil rivé sur la jauge d’essence de sa voiture pour s’éviter un passage explosif à la pompe. Au-delà de l’attentisme ambiant, c’est à un régime frugal que nos concitoyens semblent devoir s’astreindre, quand ce n’est pas déjà le cas. En matière de vacances comme en termes de consommation courante. Il y a bien sûr un édifiant contre-exemple, qui est que le tourisme de luxe ne connaît pas la crise. Avant tout sur le marché de l’incoming mais pas uniquement, les tour-opérateurs sachant très bien que les « gros paniers français » existent toujours. Pourtant, ce n’est pas l’offre haut de gamme qui reboostera le secteur, loin s’en faut, mais davantage ce « panier moyen » qui, quantitativement, fait le gras du marché. À une économie de la frugalité répond une économie de la proximité qui devrait bénéficier au marché domestique. Une tendance à laquelle il faut définitivement agréger un acte d’achat de dernière minute – voire opportuniste – et une fragmentation des congés. Ce n’est en rien une nouveauté, tout comme le fait qu’un peu plus de la moitié des Français continuent de travailler durant leurs vacances. Mais cette convergence de données est certainement le signe d’une évolution durable du tourisme qui faudra obligatoirement prendre en compte.

Excellente rentrée à toutes et à tous.

Au-delà de l’attentisme ambiant, c’est à un régime frugal que nos concitoyens semblent devoir s’astreindre.

Laisser votre commentaire (qui sera publié après moderation)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Dans la même rubrique