Advertisement
Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Réouverture des frontières externes à l’Europe : vers une liste de 20 à 50 pays

Alors que les frontières sont largement ouvertes au niveau européen, celles extérieures à l’UE font l’objet d’ultimes discussions.

Où les Français pourront-ils voyager dans les prochaines semaines ? Les pays de l’Union européenne (UE), qui ont largement rouvert leurs frontières entre eux, planchent sur la question, a expliqué mardi Jean-Baptiste Lemoyne, à l’issue de la réunion du Comité de filière tourisme. Les échanges s’intensifient depuis la semaine dernière sur la réouverture des frontières extérieures à l’UE, a souligné le secrétaire d’Etat au Tourisme. « Nos ambassadeurs travaillent chaque jour sur ce sujet à Bruxelles. » L’objectif est de publier une « première liste de pays avec lesquels les flux de voyageurs pourront reprendre dès le 1er juillet ». « Nous aurons entre 20 et 50 pays. Il est encore trop tôt pour le dire (plus précisément). Les débats se poursuivent sur les critères eux-mêmes. » Des arbitrages difficiles seront effectués, dans un contexte compliqué au regard de la pandémie qui sévit notamment dans le sud des Etats-Unis.

Vers un plan de relance européen

La situation est également complexe au sein même du Vieux Continent. « Les attentes se concentrent beaucoup sur le Royaume-Uni », a ajouté Jean-Baptiste Lemoyne. La levée de la quatorzaine pour les voyageurs est une mesure très attendue de la part des professionnels du voyage. Les Anglais représentent « une clientèle très importante pour la France », a ajouté le ministre, laissant entendre que la situation pourrait évoluer le 3 juillet.

S’agissant du plan de relance européen, quelle place occupera le tourisme ? Nous avons interrogé le secrétaire d’Etat à ce sujet. « Les chefs de l’Etat et de gouvernement se sont réunis une première fois vendredi par visioconférence pour évoquer le plan de relance global dans lequel s’insère le Plan Marshall pour le tourisme. » Le projet devrait aboutir cet automne. « Tant la France que le Commissaire européen Thierry Breton militent avec ardeur pour qu’une part importante – le chiffre de 20% a été évoqué- soit consacré au domaine du tourisme. » A l’échelle européenne, le secteur représente 10% du PIB.

Sur la destination France, le secrétaire d’Etat au Tourisme a aussi évoqué le lancement de plusieurs projets : le site Monemploitourisme.fr pour les saisonniers, la carte développée par ADN Tourisme sur les sites touristiques ouverts, et l’appel à projet lancé par Atout France et le Welcome City Lab.

_______________________________________________________

[DERNIERE HEURE – 27/06/2020] : Les pays européens doivent se prononcer sur une proposition de liste d’Etats dont les voyageurs seront admis dans l’Union au 1er juillet, selon l’AFP. Cette liste proposée contient quatorze pays (Algérie, Australie, Canada, Géorgie, Japon, Monténégro, Maroc, Nouvelle-Zélande, Rwanda, Serbie, Corée du Sud, Thaïlande, Tunisie, Uruguay). Sont aussi admis les voyageurs d’Andorre, Monaco, du Vatican et Saint-Marin. Mais pas ceux des États-Unis, pays le plus touché par la pandémie (124.732 décès).

A lire aussi :

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique