Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Fréquentation touristique française : Laurent Fabius impose ses chiffres

La France est toujours la première destination touristique au monde, selon les chiffres publiés hier par le ministère des Affaires étrangères. Des données qui diffèrent des chiffres de l’Insee. 

C’est toujours la même question qui revient à intervalle régulier : quels critères prendre en compte pour évaluer au plus juste le nombre de touristes internationaux qui visitent la France ?

A la suite d’une enquête réalisée par la Direction Générale des Entreprises (DGE) commanditée par le quai d’Orsay, les chiffres provisoires de la fréquentation touristique en 2014 seraient de 83,7 millions de visiteurs, ce qui maintient la France sur la première marche du podium mondial.

Rappelons que, de son côté, l’Organisation mondiale du tourisme a établi mi-février une fréquentation sur le sol français de 84,7 millions de visiteurs, sur les 8 premiers mois de l’année 2014.

S’agissant du nombre de nuitées enregistrées sur le territoire, celui-ci serait en augmentation de 2%, selon l’enquête menée par la DGE. Fin février, l'Insee avait de son côté enregistré une baisse du nombre de nuitées au 4e trimestre 2014, en recul de 1,2% sur un an.

Affiner les critères de calcul

Un différentiel qui s’explique par la seule prise en compte de l’hébergement marchand traditionnel par l’Insee, alors que l’enquête DGE intègre dans ses calculs l’hébergement dit non traditionnel, comme celui généré par les sites tel Airbnb, ainsi que l’hébergement non-marchand (amis, famille, etc.).

Des résultats qui seront davantage confortés, selon le ministère, par les nouvelles mesures incitatives en faveur de l’économie touristique, annoncées lors des Assises du Tourisme de l’an dernier.

La clientèle asiatique toujours en hausse

Dans le détail, l’étude de la DGE révèle une fréquentation en très légère hausse en comparaison avec 2013 (0,1%), mais marquée par une augmentation sensible des clientèles lointaines (+8,7%), et notamment en provenance des marchés asiatiques (+16%). Le résultat, selon Laurent Fabius, de la procédure "visa en 48h" qui, depuis 2014, a participé à l’augmentation de 61% du nombre de visas délivrés à la clientèle chinoise.

Les clientèles européennes, quant à elles, marquent le pas (-1,7 %). Selon le ministère, la fréquentation touristique étrangère enregistrée début 2015 est encourageante, avec une nette augmentation notamment du nombre de demandes de visas des clientèles indiennes (+38%) et chinoise (+65%).

A suivre également sur 2015, le comportement de la clientèle américaine, la parité euro/dollar jouant en faveur d’une présence accrue des visiteurs américains.

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique