Advertisement
Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

France : la montagne se réinvente

Le gouvernement a tranché : le port du masque est obligatoire dans les files d’attente des remontées mécaniques, et le pass sanitaire exigé. Un soulagement pour les professionnels du tourisme qui, après un hiver cauchemardesque l’an dernier, redoublent d’efforts pour améliorer l’attractivité des stations françaises. Clubs, chalets, activités : tour d’horizon des nouveautés au sommet.

Du jamais vu. Dans le mauvais sens du terme. Voilà comment résumer l’hiver 2020/2021 pour les professionnels du tourisme en montagne. Un hiver pendant lequel les remontées mécaniques n’ont jamais ouvert… et pendant lequel le marché n’a jamais décollé.

Preuve de l’importance du ski alpin dans le modèle économique de la montagne, malgré les réflexions en cours visant à diversifier l’offre touristique de ces territoires.

Voilà deux chiffres à retenir : des nuitées en baisse de 56 % (9,78 millions contre 23,1 millions pour la saison 2019/2020, pourtant en partie touchée par la crise sanitaire) et un taux d’occupation des hébergements marchands et collaboratifs en recul de 39 points (32 % contre 71 %). Le contexte global était « très négatif » selon l’Association nationale des maires de stations de montagne   (ANMSM).

Le marché rechausse les skis… en dernière minute

Club Med La Rosière, qui aurait dû ouvrir ses portes en 2020, vit son premier hiver. ©Club Med

Mais la tempête semble désormais passée. Le gouvernement a donné son autorisation à l’ouverture des remontées mécaniques cet hiver. Pour les professionnels du secteur, les voyants sont donc au vert.

D’autant plus que la montagne a rencontré un vif succès pendant l’été, confirmant ainsi une tendance observée pendant l’été 2020. Et que l’hiver à venir semble s’inscrire dans une dynamique similaire. Celle d’une reprise attendue et quasiment structurelle.

La suite est réservée aux abonnés.
Pour lire l’ensemble de cet article, veuillez vous identifier avec votre compte si vous avez déjà un abonnement à L’Echo Touristique OU abonnez-vous

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique