Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Fram : consultants et financiers prennent les commandes

Daniel Cohen, expert en stratégie, président fondateur de Zalis, cabinet spécialisé dans le redressement d'entreprise a été nommé vendredi président du Directoire de Fram.

Cette fois, une page est bien tournée chez Fram avec une nouvelle gouvernance à laquelle revient le sauvetage de la dernière chance.

Le groupe a annoncé vendredi soir qu'il renouvelait son conseil de surveillance et son directoire. Comme annoncé, la famille est écartée de toutes fonctions opérationnelles et Marie-Christine Chaubet entre au Conseil de surveillance aux côtés de Georges Colson, afin de pacifier l’actionnariat.

Daniel Cohen, président-fondateur du cabinet Zalis, spécialisé dans le redressement d’entreprise, a été nommé président du directoire avec à ses côtés Jean-François Habert, directeur financier de Zalis. Marie-Laurence Vieuille Féral, contrôleur de gestion, nièce de Georges Colson et membre du directoire depuis 1999, fait également partie de cette nouvelle équipe opérationnelle à laquelle il appartiendra "de poursuivre le redressement de l’entreprise et la mutation engagés pour retrouver rapidement la rentabilité", indique un communiqué.

A la manière de Thomas Cook France, Fram remet donc les commandes à deux spécialistes du retournement d’entreprises et du cost-killing. Zalis, référence en la matière (le cabinet est intervenu sur l’ensemble du retournement du groupe Partouche) se présente "comme une équipe de dirigeants spécialisés dans les phases à risques". Lors d’une crise, "Zalis est l'opérateur du sauvetage de l'entreprise", annonce dans ses missions le cabinet sur son site Internet.

Une opération commando

Pour soutenir ce qui peut s’assimiler à une opération commando de la dernière chance, avec en ligne de mire une vente dans les 12 à 18 mois une fois l’entreprise remise à flot, l’Assemblée générale de vendredi a nommé une personnalité emblématique, Claire Dreyfus-Cloarec, à la présidence du Conseil de Surveillance.

L’ancienne directrice financière d’Air France a également piloté la direction financière de la SNCF, dont elle a intégré le comité exécutif, avant de présider SNCF Participations de 2004 à 2007.

En cohérence "avec l’équilibre de l’actionnariat",l’ensemble de la famille Polderman-Chaubet-Colson rejoint par ailleurs le Conseil de surveillance dont Jean Pierre Charpentier, président du directoire de la Financière Un Jour Ailleurs, est nommé vice-président. Aux côtés d’Olivier Prévost, le représentant d’Air France (la compagnie détient 9% des parts), siègent dorénavant Marie Christine Chaubet, Marie Odile Chaubet Fonrouge, son époux Fabien Fonrouge, Georges Colson, son épouse Nicole Colson, Thierry Colson fils de Georges Colson, Jean Valentin et Marie-George Vallette, soeur de Georges Colson.

Lors de l'Assemblée générale, les actionnaires ont voté la suppression des droits de vote double. Cela devrait faciliter l'entrée au capital de nouveaux actionnaires, voire d'un repreneur.

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique