Advertisement
Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

#FBT19 : quand la veille permet d’anticiper la transformation de l’industrie touristique

API, blockchain, data, … La technologie sera omniprésente dans le futur, et c’est maintenant qu’il faut se préparer, selon François Koehl, l’un des intervenants de la 4ème édition de Future of Business Travel.

Le Cloud Business Center, à Paris, a fait salle comble : plus de 200 décideurs du voyage d’affaires ont participé à la 4ème édition de Future of Business Travel (FBT19), organisé par Eventiz Media Group, la maison-mère de L’Echo touristique. L’objectif ? Appréhender l’évolution et les enjeux futurs du voyage d’affaires, tout en rencontrant grands acteurs et jeunes pousses de l’industrie.

© Florian De Paola

En début de matinée, François Koehl, associé du cabinet France de Mazars, a prévenu les participants : « Tout le monde devrait avoir un minimum de vision sur ce qui va se passer dans les années à venir, pour savoir comment intégrer toutes ces informations dans sa stratégie. Après l’ère du digital, qui a commencé au début des années 2000, la décennie qui vient sera celle de la data », assure le spécialiste du CES (Consumer Electronics Show) de Las Vegas.

Delta Airlines veut aider à annuler un Uber

En effet, la data pourrait révolutionner les approches de nombreuses industries, y compris celle du tourisme. « IBM a par exemple décidé de devenir le spécialiste des données météorologiques, pour fournir les données mises à jour une fois par heure au monde entier. Cette idée paraît loin du voyage d’affaires mais si on pense à la voiture connectée ou au trafic aérien, la météo devient un élément stratégique. Ils vont par exemple travailler avec Delta Air Lines pour limiter les annulations de vols, qui ont toujours un poids financier pour les compagnies tout en impactant l’expérience utilisateur. Avec la data d’IBM, Delta veut suivre l’ensemble du trajet d’un passager, y compris avant et après son vol, pour décommander son Uber si le vol a été annulé par exemple », illustre François Koehl.

L’avènement de la 5G et de la Smart City va aussi révolutionner les usages, selon François Koehl. « Que ferons-nous en voiture lorsqu’elle sera 100% autonome ? La voiture sera le prochain lieu où nous ferons des achats », pense l’analyste. De là à imaginer réserver son voyage dans les embouteillages, il n’y a qu’un pas qui sera peut-être franchi grâce à la technologie de l’assistance vocale, un autre domaine où la concurrence est rude entre les plus grands acteurs technologiques (Google, Amazon, Samsung) … et le « futur quatrième canal de vente », selon François Koehl.

Des réunions professionnelles en plusieurs langues

« Demain, l’assistant vocal sera un moteur de recherche, et celui qui s’imposera comme le leader récoltera le plus de recettes publicitaires. Mais la technologie vocale ira bien au-delà. Les outils conversationnels sont de plus en plus répandus et permettent aux collaborateurs d’être plus productifs, puisqu’on est toujours plus productifs quand on travaille dans sa langue maternelle », prédit François Koehl. Une réunion en visioconférence où des collaborateurs chinois répondent en chinois à des collègues français ayant posé une question en français, c’est déjà possible, et cela sera commun dans quelques années.

© Florian De Paola

L’intelligence artificielle ou la blockchain vont aussi transformer les usages. « De minuscules puces sont désormais capables d’embarquer des technologies liées à l’IA. La reconnaissance émotionnelle servira par exemple dans de nombreux domaines, comme le médical ou la vente. L’intelligence aidera l’humain à prendre sa décision. Ces technologies sont là pour augmenter notre intelligence, pas la remplacer.  La blockchain, qui a réussi à s’émanciper du bitcoin, permettra de réaliser des transactions en confiance. Certaines sociétés françaises, comme BTU Protocol, qui a participé au CES de Las Vegas, sont en pointe en la matière. »

L’industrie du tourisme et notamment celle du voyage d’affaires va donc se transformer, au gré des développements technologiques déjà en cours. C’est d’ailleurs pour éclairer les professionnels que TOM.travel, en partenariat avec DéplacementsPros.com et L’Echo touristique, organise des événements comme Future of Business Travel, et s’efforce de décrypter au quotidien les grands enjeux liant technologie et tourisme.

Les commentaires sont fermés.

Dans la même rubrique