Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Fais ce qu’il te plaît !

NULL

Chaque année, il revient et ça tombe bien parce qu’on l’attend au tournant. Je parle bien sûr du fameux mois de mai, le cauchemar des employeurs et le régal des salariés. Traditionnellement, on le guette dès l’édition des nouveaux calendriers pour voir quelles surprises il nous réserve. Ainsi, les pros des RTT se construisent dès janvier des ponts qui peuvent facilement prendre l’allure d’aqueducs menant directement sur la voie de la semaine de vacances et les professionnels du tourisme se frottent les mains ou bien se désespèrent de jours chômés tombant le week-end. 2013 tient toutes ses bonnes promesses, bien aidée par des fêtes de Pâques très tôt dans la saison. Cette année donc, mai est un cumulard, avec des célébrations à la chaîne qui, pas de doute, feront marcher la France au ralenti durant quinze jours. Il est donc temps d’aller voir ailleurs, temporairement il s’entend, évidemment. Le récent sondage Ifop pour Mondial Assistance relève des intentions de départ en baisse (-3 %) par rapport à l’année dernière mais des budgets vacances en hausse, même si beaucoup de Français optent pour de l’hébergement non marchand. Et si les city break ont la côte pour ces escapades de quelques jours, le soleil du bassin méditerranéen fait miroiter une chaleur qui nous fait cruellement défaut.

Quoi qu’il en soit, mai inspire les producteurs et chacun y va de sa campagne marketing. Cette année, on appréciera le « vacançologue » de Pierre et Vacances qui nous prescrit une consultation d’urgence pour survivre à une épidémie de « vacancite aigüe ». Et puis mai, ce sont aussi les traditionnels événements – Festival de Cannes, Roland Garros, le Grand Prix de Formule 1 de Monte-Carlo – qui nous aèrent la tête à moindre frais. De quoi choisir car comme le dit l’adage « en mai, fais ce qu’il te plaît !»

« Mai est un cumulard avec des célébrations à la chaîne qui, pas de doute, feront marcher la France au ralenti durant quinze jours. »

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique