Advertisement
Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Etats-Unis : les frontières rouvrent, les pros dans les starting-blocks

C’est un moment symbolique pour l’industrie et le début d’une nouvelle page pour la destination : ce lundi 8 novembre, les frontières des Etats-Unis se rouvrent – enfin – aux voyageurs internationaux vaccinés.

Alors que les frontières rouvrent aujourd’hui aux voyageurs internationaux vaccinés, il fallait bien marquer le coup. Ce matin, les professionnels du tourisme opérant aux Etats-Unis – compagnies aériennes, TO, croisiéristes, prestataires de service…- ont ainsi répondu à l’invitation de Colombia Barrosse, consule générale des Etats-Unis en France. 

Sous les dorures de l’ambassade, après plus de 600 jours de fermeture des frontières, c’était donc un moment très particulier pour les pros du secteur, heureux de se retrouver… et de pouvoir enfin évoquer la reprise. 

Une reprise très attendue, certes, mais qu’il va falloir aborder avec souplesse, pour les voyageurs comme pour les pros. Pour la consule générale, deux maîtres-mots devront être gardés en tête : « communication » et « patience ». « Nous avons chacun et chacune ici le même objectif : encourager et faciliter les voyages entre les Etats-Unis et la France », a souligné Colombia Barrosse. Pour réunir les familles, pour le commerce, et pour le tourisme. (…) La coopération entre nous prend donc une grande importance. Bien sûr, la coopération doit être construite sur une base solide de communication. Nous avons besoin d’être au courant de ce que nous faisons, de nos défis et de nos besoins. Surtout pendant des moments comme ceux que nous vivons aujourd’hui. Les choses changent tellement vite que donner les informations, les détails, et essayer de répondre aux questions que nous avons les uns et les autres est essentiel. » La consule générale a donc incité à se tenir très régulièrement informé des modalités de voyage et de leurs éventuelles modifications. « La pandémie n’est pas finie mais nous avançons, il y a des progrès, a rappelé Colombia Barrosse. Dans les prochains mois, nous naviguerons encore dans des eaux troubles. Nous avons besoin les uns des autres pour arriver en mer calme. »

Anticiper les demandes de visas

Car il faudra du temps pour remettre la machine en route. « Une des conséquences de cette longue pandémie a été une accumulation du travail et il nous faudra du temps pour arriver à notre objectif de réduire le temps d’attente, notamment pour les visas », ajoute-t-elle, invitant à faire preuve de patience et à anticiper autant que possible les demandes pour les voyageurs concernés. Les demandes d’Esta, elles, ne semblent pas impactées par cet allongement des délais. « Si je peux me le permettre, nous devons tous aussi avoir de la patience avec les employés des compagnies aériennes qui seront en première ligne aux aéroports avec nous les voyageurs, les règles sont compliquées, alors nous devons tous leur accorder cette gentillesse », recommande Colombia Barrosse.

Il faudra également du temps aux compagnies aériennes pour monter à nouveau en puissance sur la destination, estime de son côté Geoffrey Duval, le président de l’Office de Tourisme des USA en France. Les réservations ont explosé, la plupart des compagnies ont augmenté leurs fréquences, mais beaucoup craignent de ne pas avoir assez de personnel après avoir dû couper dans les effectifs au plus fort de la crise. Mais en dépit de ces aléas, l’optimisme reste de mise. Voyagistes et agences notent une forte reprise des réservations sur la fin de l’année et 2022.

« Pour l’Office de Tourisme des USA en France et ses membres, ce 8 novembre est signe de grandes espérances, car vous le savez, le Français aime partir en vacances aux Etats-Unis. Il aime tellement, qu’il y retourne, et y retourne, et y retourne », a-t-il souligné avec humour, faisant allusion aux taux élevé de repeaters sur la destination. « A vous de jouer, a-t-il lancé aux pros présents ce matin. Continuez comme vous savez si bien le faire à mettre chacune des étoiles du drapeau américain dans les yeux des Français. Et soyez certains que lorsque vous les enverrez prochainement aux Etats-Unis, ils seront accueillis par un américain qui plus que jamais leur dira Welcome Back to the USA. »

1,84 million de voyageurs en 2019

L’enjeu est essentiel pour la destination. « Les voyages et le tourisme sont d’une importance cruciale pour nos relations bilatérales avec la France, a souligné Scott Pozil, conseiller commercial à l’Ambassade américaine. (…) Nous sommes ravis que les citoyens français puissent à nouveau voyager aux Etats-Unis et profiter de cette expérience. Le tourisme est l’un de nos secteurs prioritaires. En 2019 les Etats-Unis ont accueilli 1,84 million de visiteurs français », a-t-il rappelé.

La fin du « Travel Ban » signe aussi le retour de la première destination long-courrier sur le marché français, qui représente en temps normal un chiffre d’affaires conséquent, voire la principale rentrée financière pour de nombreux voyagistes français. La levée des restrictions représente aussi un symbole fort. En mars 2020, l’annonce de la fermeture des frontières des Etats-Unis aux Européens avait été un électrochoc pour l’industrie touristique.

Visit Usa prépare donc activement la reprise, avec plusieurs workshops B2B qui seront organisés en novembre à Paris, Lille, Lyon et Nice.

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique