Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Escales dans LES CAPITALES DU GOLFE

Les pays et émirats du golfe persique sont en train de gagner leurs galons de destinations touristiques loisirs à grand renfort d'investissements. Le dynamisme des compagnies aériennes locales, qui favorisent les stop-overs, multiplie les opportunités de courts-séjours ou plus, si affinités.

DUBAÏ, CAP SUR 2020

Pionnière du tourisme dans les Emirats, la ville de tous les superlatifs étonne même les plus blasés ou circonspects. Pour y faciliter les escapades ou y prolonger une escale, Emirates, la compagnie locale, édite (en anglais) une très utile brochure baptisée Dubai Stopovers avec toutes les informations (formalités, tarifs hôteliers préférentiels, remises locations de voiture, excursions….). De quoi casser l'image d'une destination jugée chère et haut de gamme. « On peut trouver des forfaits de cinq nuits à moins de 1 000 E », indique Pascal Maigniez, directeur du Dubai Tourism pour la France et le Benelux d'autant qu'au-delà des hôtels, l'hébergement collaboratif est un recours de plus en plus utilisé. En vue de l'expo 2020, l'émirat s'apprête à doubler sa capacité hôtelière avec un accroissement de l'offre d'hébergement en catégorie intermédiaire, ce qui élargit la cible. « Les TO doivent saisir ce potentiel », remarque Pascal Maigniez. Aya, Directours, Beachcomber tours, Solea, Voyageurs du Monde ou encore Un Monde Dubaï figurent déjà parmi les plus actifs n'hésitant pas à combiner les émirats entre eux.

ABU DHABI BAT DES RECORDS

Etihad Airways dessert 116 destinations depuis son hub à l'aéroport international d'Abu Dhabi. La compagnie nationale des Émirats arabes unis propose plusieurs formules de stop-overs de l'Essential Abu Dhabi Transit, avec activités pour des transits de 6 à 12 heures, au Premium Stopover (une nuit offerte pour l'achat d'un billet en Business, deux pour l'achat d'un billet en Première), en passant par l'Essential Abu Dhabi Stopover, soit la première nuit à un tarif préférentiel et la seconde gratuite. L'opportunité de découvrir une ville considérée comme la grande soeur de Dubaï, posée au bord de l'eau, avec ses jardins et ses îles de sable blanc. Côté hébergement, des ouvertures sont attendues en 2016 : le Four Seasons en mai puis le Grand Hyatt Abu Dhabi Hotel et Residences Emirates Pearl et le Marriot International's Edition Hotel. Côté divertissements, le Ferrari World, sur l'île de Yas, vient d'inaugurer le Flying Aces, l'attraction aux trois records mondiaux, soit la remontée mécanique la plus rapide et la plus raide au monde suivie d'une chute vertigineuse et d'un looping en vrille d'une hauteur de 52 mètres. Haut les coeurs !

DOHA, LE QATAR JOUE GAGNANT

C'est la capitale du Golfe qui monte, portée comme ses voisines par une compagnie aérienne dynamique, Qatar Airways, et un hub 5 étoiles. À 6h30 de vol de la France, Doha se pose comme une destination internationale pour le tourisme d'affaires mais aussi, de plus en plus, pour les loisirs, la culture et le sport étant les deux accroches privilégiées. L'organisation de la Coupe du monde de football de 2022 sera évidemment une vitrine en or pour la destination que les TO commencent à faire figurer en bonne place en brochure, à l'instar d'Aya ou de Directours, pour une escale sur la route des Maldives ou de la Thaïlande. « On conseille un stop plutôt à l'aller », précise Adeline Fiani, directrice générale de Aya qui propose des courts séjours (vols, transferts et hôtels en petits-déjeuners) à partir de 849E TTC/personne. Dans le cadre d'un stop-over, Qatar facilite réservations à tarifs préférentiels d'hôtels, activités et hébergements. L'hôtellerie est d'ailleurs sous le feu permanent de la nouveauté : le Westin Doha et le Double Tree par Hilton ont ouvert ces dernières semaines tandis que Waldorf Astoria, Mandarin Oriental et M Gallery s'apprêtent à le faire.

OMAN, MASCATE ET PLUS

Comparé à ses voisins, le sultanat avec ses châteaux et ses oasis, ses plages et ses déserts est déjà une référence touristique. Mais pour encourager la découverte, y compris de Mascate la capitale, Oman Air joue elle aussi le jeu des stop-overs, en partenariat avec le ministère du Tourisme et certains hôtels. La compagnie propose une nuit gratuite pour une escale de deux ou trois nuits. Parmi les nouveautés qui entretiendront l'intérêt en 2016, il y a le futur Oman Convention et Exhibition Centre de Mascate, à 4 km de l'aéroport international (en cours d'agrandissement) dont l'ouverture débutera en septembre prochain. Plusieurs hôtels et appartements dont JW Marriott et Crowne Plaza, y seront directement reliés dès 2017. Pour les escapades loisirs, le Musée National d'Oman, situé dans le vieux Mascate, vient tout juste d'ouvrir. Côté expérience hôtelière, l'Anantara Al Jabal Al Akhdar Resort 5*, annoncé pour la fin de l'année, devrait surprendre : à 2h30 de Mascate, il est perché à plus de 2 000 m d'altitude, surplombant un vertigineux canyon au coeur de la Green Mountain.