Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

EasyJet ferme sa base de Rome Fiumicino

La compagnie aérienne annonce la fermeture de sa base de Rome Fiumicino. En contrepartie, elle prévoit de renforcer sa présence sur les bases de Milan Malpensa et de Naples, mais aussi d’ouvrir une nouvelle base à Venise.

La compagnie britannique EasyJet redistribue ses avions en Italie. Elle a annoncé, jeudi 18 juin, qu'elle allait cesser à partir d'avril prochain de baser des avions et des équipages à l’aéroport de Rome Fiumicino.

Hausse des taxes aéroportuaires

"La base de Rome Fiumicino assure des retours sur investissements plus faibles que les autres bases d'EasyJet", explique le transporteur à bas coûts dans un communiqué.

EasyJet critique en particulier la hausse des taxes aéroportuaires et des problèmes de ponctualité comme de satisfaction des passagers sur cette plate-forme, qui a récemment été marquée par une grève des bagagistes et par un vaste incendie dans l'un des terminaux.

Concurrence accrue

Mais Rome Fiumicino a aussi été investi dernièrement par d'autres compagnies à bas coûts comme l'irlandaise Ryanair ou Vueling, filiale de l'anglo-hispanique International Airlines Group (IAG). EasyJet n'y est que la troisième compagnie en importance, alors qu'elle est première sur d'autres aéroports italiens.

Sa direction précise qu'il n'y aura pas de suppression d'emplois et qu'elle continuera de desservir Rome Fiumicino.

Une nouvelle base à Venise

La compagnie va en revanche ouvrir une nouvelle base à l'aéroport Marco Polo de Venise avec quatre Airbus et renforcer sa base de Milan Malpensa avec trois avions supplémentaires à partir d'avril. Un appareil supplémentaire sera en outre basé à Naples.

EasyJet a en outre annoncé l'ouverture en février d'une nouvelle base à Barcelone en Espagne, avec trois Airbus.

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique