Advertisement
Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Disneyland : des comptes dans le rouge malgré une fréquentation record

Le bilan annuel de Disneyland Paris est mitigé : le parc enregistre un record de fréquentation avec 16 millions de visiteurs, mais subit un alourdissement des pertes annuelles de 30 millions d'euros.

A l’heure des résultats de son année fiscale 2012, Euro Disney annonce une bonne et une mauvaise nouvelle. Avec 16 millions de visiteurs, Disneyland Paris a atteint un record de fréquentation cette année, marquant la réussite du 20ème anniversaire du parc. Mais le numéro un des parcs de loisirs en Europe creuse sa dette, à 85,6 millions d’euros.

Philippe Gas, le président d'Euro Disney, se montre rassurant : "Ces pertes sont liées au refinancement de notre dette et à des dépenses d'investissement en hausse, en aucune façon à un désamour du parc, assure-t-il. Pour preuve, nous n'avons jamais accueilli autant de visiteurs." Au seul quatrième trimestre (juillet à septembre), 5 millions de visiteurs sont venus. Le chiffre d’affaires a progressé de 2% en 2012 à 1,3 milliard d’euros.

Un taux d'occupation de 84%

Malgré la crise économique qui impacte particulièrement les deux des principaux marchés du parc, l’Italie et l’Espagne, Euro Disney a aussi réussi à augmenter la dépense moyenne de ses visiteurs :  46,4 euros de dépense moyenne dans le parc, soit une hausse de 1 %.

Dans les hôtels exploités par Mickey, la dépense moyenne par chambre a grimpé de 6 %, pour atteindre 231,30 euros, un record là aussi. Mais le taux d'occupation des hôtels a baissé de 3,1 points et n'atteint plus que 84%.

Après avoir investi 152 millions d'euros sur son dernier exercice, principalement dans la rénovation de ses hôtels, Euro Disney compte en dépenser à peu près autant cette année. L'ouverture d'une nouvelle attraction phare est ainsi annoncée pour mi-2014 sur le thème du dessin animé Ratatouille, selon le Figaro.
 

Laisser votre commentaire (qui sera publié après moderation)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Dans la même rubrique