Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Dirigeante de haut vol

Christine Ourmières-Widener est une pionnière. Passée par tous les postes d’une compagnie aérienne, elle dirige aujourd’hui Flybe, une des principales compagnies régionales d’Europe.

Lorsqu’elle entame en 1984 sa maîtrise en aéronautique à l’École nationale supérieure de mécanique et d’aérotechnique de Poitier, Christine Ourmières-Widener fait déjà partie des toutes premières femmes à s’orienter vers une filière réservée à la gente masculine. S’ensuit un haut parcours universitaire, conclu par un MBA à l’Essec Business School.

« Ma première expérience, je l’ai faite en maintenance chez Air France sur le Concorde, se souvient-elle. C’était le début des années 90 et travailler sur cet appareil a été un moment exceptionnel. » Elle choisit ensuite de bifurquer vers l’informatique et rejoint Amadeus comme directrice commerciale. « C’est vraiment là que j’ai appris toute la partie distribution et l’innovation technologique. » Christine Ourmières-Widener cumule ainsi de l’expérience dans l’aérien et chez un GDS. Un double profil qui intéresse Air France, quand la compagnie crée une nouvelle équipe internationale. « C’était incroyable. Nous avons géré la fusion de deux équipes internes puis passé des contrats avec IBM. C’était vraiment le début de la globalisation du business travel. »

« Pour pouvoir progresser, il faut être efficace chaque jour. »

Mais jamais rassasiée, elle veut sa « propre Profit et Lost ». Un niveau de responsabilité qui lui permettrait d’imaginer des projets pouvant dégager du profit. On est en 2005 et elle s’envole alors vers Londres pour enfiler le costume de General Manager Grande-Bretagne pour Air France, puis KLM. Après un rapide passage aux États-Unis, toujours pour le groupe tricolore, elle revient en Europe pour cette fois diriger sa toute première compagnie : CityJet, une filiale d’Air France. Entre temps elle a quand même réussi à se marier avec Floyd Widener (ancien dirigeant de Sabre et de Carlson Wagonlit Travel) et à fonder une famille ! Mais la compagnie régionale qu’elle dirige périclite, à tel point que Jean-Cyril Spinetta (PDG d’Air France) décide de s’en séparer. Pas du genre à baisser les bras, elle poursuit sa mission un an de plus avant de retraverser l’Atlantique pour diriger Amex GBT. « Pour pouvoir progresser, il faut être efficace chaque jour, chaque moment. Avoir le téléphone libre continuellement. » Nommée CEO de Flybe en janvier 2017, elle vit désormais à Exeter. Son nouveau challenge anglais la passionne. « Avec Flybe, nous assurons 53 % des vols domestiques. Et nous avons un vrai business model : feeder les hubs long-courriers de Virgin, British Airways ou Air France. » Arrivée alors que le groupe enregistrait quelques pertes, elle a déjà entamé un virage, décidant de diminuer la flotte et d’opérer sur les routes profitables. « Nous avons réduit notre flotte de 85 à 70 avions et ça porte déjà ses fruits », se réjouit-elle. Quand on lui demande ce qui l’a aidée à accomplir tout cela, elle répond simplement : « Ma famille m’a toujours soutenue. »

Dans la même rubrique

Laisser un commentaire