Advertisement
Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Deux Français décédés dans l’accident de montgolfière à Louxor

Le Quai d'Orsay a confirmé que deux touristes français figuraient au nombre des 19 victimes de l'accident de montgolfière survenu à Louxor.

L'explosion s'est produite au petit matin, mardi 26 février, alors la montgolfière était en phase d'atterrissage et volait à une altitude de 300 mètres au-dessus de la vallée des Nobles. Un incendie a démarré dans le ballon, provoquant l'accident.

Sur les 21 personnes à bord, 19 ont péri dans l'accident, a indiqué un responsable de sécurité à l'AFP, précisant que des touristes français, britanniques, japonais et de Hong Kong figuraient parmi les victimes. Neuf ressortissants de Hong Kong figurent probablement au nombre des touristes décédés à cette occasion, a annoncé le voyagiste JTB responsable de leur séjour.

"Nous pouvons confirmer que deux de nos clients sont dans des hôpitaux locaux, et malheureusement deux autres ont été tués dans l'accident ", a déclaré de son côté le groupe Thomas Cook précisant que ces quatre victimes étaient de nationalité britannique.

Le Quai d'Orsay a confirmé que deux ressortissants français figuraient parmi les victimes.

Les excursions en montgolfière interdites

Cet accident est le plus meurtrier depuis cette attraction, devenue très prisée à Louxor, est proposée. Il y a quatre ans, un précédent accident avait fait quelques blessés.

Le ballon était exploité par la compagnie Sky Cruise, domiciliée à Louxor. Selon un porte-parole de l'agence, une fuite des réserves de gaz pourrait être à l’origine de l’explosion.

Les autorités égyptiennes ont décidé d'interdire les excursions en montgolfière à Louxor, a annoncé l'agence officielle Mena. Le gouverneur de Louxor, Ezzat Saad, a ordonné que les sociétés opérant ces excursions arrêtent le travail et a interdit les tours en montgolfière dans tout le gouvernorat, selon l'agence.

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique