Advertisement
Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Destinations : les tops et les flops en 2013

Le baromètre annuel du Syndicat des Entreprises du Tour-Operating (SETO), publié ce matin, pointe les destinations gagnantes et perdantes de l’exercice 2012-2013, marqué par un nouveau recul de l’activité des voyagistes.

L’exercice 2012-2013 a encore mis les TO à rude épreuve, avec des ventes de forfaits qui ont dévissé entre le 1er novembre 2012 et le 31 octobre dernier de 8,2%, à 3 997 059 clients. Le volume d’affaires s’est lui aussi rétracté, à 3 930M€ (-6%) avec toutefois un léger redressement de la recette unitaire moyenne à 981€ (+2,4%), gage d’une rentabilité améliorée.

La Sardaigne rafle la mise en moyen-courrier

L’activité long-courrier, en recul de 13,4% en pax (-7,6% en volume d’affaires), affiche la  baisse la plus spectaculaire quand le moyen-courrier (61% des ventes de forfaits annuelles) est à -6% et la France à-9,2%.

Pour les destinations proches, la plus belle performance de l’année revient à la Sardaigne qui bondit de 46%, et engrange 30 534 pax supplémentaires.

Avec un total de 97 060 forfaits vendus au cours de l’exercice, la petite île de Méditerranée se place à la 9e place du Top Ten des destinations moyen-courriers, devant la Grèce continentale rétrogradée de 3 places en un an, et qui passe sous la barre des 100 000 pax, à 94 123.

La Tunisie continue de dévisser

Première destination moyen-courrier en ventes de forfaits, le Maroc (335 921) reste lui à l’étale, devant la Tunisie en nouvelle baisse de 32%, ce qui correspond pour les voyagistes à une perte de 131 601 clients en un an.  Le coup est d’autant plus dur que, pour séduire, il a fallu faire des efforts tarifaires. La baisse du nombre de passagers s’est en effet accompagnée d’une contraction du forfait moyen, en retrait de 7,3%.

Au global, dans le Top Ten Moyen-courrier, l’Espagne continentale (+1%), la Crète et Rhodes (+3%), les Canaries (+5%) et l’Italie continentale (+1%) affichent des performances tout juste honorables, mais meilleures cependant que la Turquie à -3% et surtout les Baléares à -7%. 

La République dominicaine en chute libre

En long-courrier, le Top ten des destinations fait également grise mine, avec seulement deux pays en positif : le Mexique à +3% et le Sénégal à +1%. Maurice à -18%, la Thaïlande à -23% et les Maldives à -15% sont en net retrait, quand les Etats-Unis (-2%) sauvent leur année.

Derrière les Antilles françaises qui restent la destination N°1 en ventes de forfaits lointains (112 297 pax, -17%), la République dominicaine fait la chute la plus spectaculaire (-32%). Cette baisse résulte néanmoins d’une contraction volontaire des capacités, les voyagistes souhaitant préserver leurs marges. Le forfait moyen a de fait grimpé de 9,4% à 1 551 €, du jamais vu depuis longtemps. Il est également en hausse à Maurice (+7,7%) et aux Etats-Unis (+7,2%).

Laisser votre commentaire (qui sera publié après moderation)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Dans la même rubrique