Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Destinations : les tops et les flops en 2013

Le baromètre annuel du Syndicat des Entreprises du Tour-Operating (SETO), publié ce matin, pointe les destinations gagnantes et perdantes de l’exercice 2012-2013, marqué par un nouveau recul de l’activité des voyagistes.

L’exercice 2012-2013 a encore mis les TO à rude épreuve, avec des ventes de forfaits qui ont dévissé entre le 1er novembre 2012 et le 31 octobre dernier de 8,2%, à 3 997 059 clients. Le volume d’affaires s’est lui aussi rétracté, à 3 930M€ (-6%) avec toutefois un léger redressement de la recette unitaire moyenne à 981€ (+2,4%), gage d’une rentabilité améliorée.

La Sardaigne rafle la mise en moyen-courrier

L’activité long-courrier, en recul de 13,4% en pax (-7,6% en volume d’affaires), affiche la  baisse la plus spectaculaire quand le moyen-courrier (61% des ventes de forfaits annuelles) est à -6% et la France à-9,2%.

Pour les destinations proches, la plus belle performance de l’année revient à la Sardaigne qui bondit de 46%, et engrange 30 534 pax supplémentaires.

Avec un total de 97 060 forfaits vendus au cours de l’exercice, la petite île de Méditerranée se place à la 9e place du Top Ten des destinations moyen-courriers, devant la Grèce continentale rétrogradée de 3 places en un an, et qui passe sous la barre des 100 000 pax, à 94 123.

La Tunisie continue de dévisser

Première destination moyen-courrier en ventes de forfaits, le Maroc (335 921) reste lui à l’étale, devant la Tunisie en nouvelle baisse de 32%, ce qui correspond pour les voyagistes à une perte de 131 601 clients en un an.  Le coup est d’autant plus dur que, pour séduire, il a fallu faire des efforts tarifaires. La baisse du nombre de passagers s’est en effet accompagnée d’une contraction du forfait moyen, en retrait de 7,3%.

Au global, dans le Top Ten Moyen-courrier, l’Espagne continentale (+1%), la Crète et Rhodes (+3%), les Canaries (+5%) et l’Italie continentale (+1%) affichent des performances tout juste honorables, mais meilleures cependant que la Turquie à -3% et surtout les Baléares à -7%. 

La République dominicaine en chute libre

En long-courrier, le Top ten des destinations fait également grise mine, avec seulement deux pays en positif : le Mexique à +3% et le Sénégal à +1%. Maurice à -18%, la Thaïlande à -23% et les Maldives à -15% sont en net retrait, quand les Etats-Unis (-2%) sauvent leur année.

Derrière les Antilles françaises qui restent la destination N°1 en ventes de forfaits lointains (112 297 pax, -17%), la République dominicaine fait la chute la plus spectaculaire (-32%). Cette baisse résulte néanmoins d’une contraction volontaire des capacités, les voyagistes souhaitant préserver leurs marges. Le forfait moyen a de fait grimpé de 9,4% à 1 551 €, du jamais vu depuis longtemps. Il est également en hausse à Maurice (+7,7%) et aux Etats-Unis (+7,2%).

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique