Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Cyclone Gita : un millier de touristes bloqués en Nouvelle-Zélande

Alors que de nombreux avions étaient cloués au sol et que l’état d’urgence a été déclaré hier dans sept conseils régionaux de l’île du Sud de Nouvelle-Zélande, dont celui de Christchurch, la deuxième ville du pays, le passage du cyclone Gita en Nouvelle-Zélande dans la nuit de mardi à mercredi a entraîné de nombreuses perturbations, principalement dans la région de Golden Bay. D’après les autorités, près d’un millier de touriste étaient bloqués mercredi. Classé catégorie 5 – le niveau maximum – la semaine dernière lors de son passage dévastateur sur les îles Tonga et les îles Samoa, le cyclone a depuis baissé en intensité mais en restant puissant, amenant avec lui de fortes pluies et des vents de 140 km/h.

« Toutes les options de transports sont étudiées »

Les autorités envisagent d’avoir recours à des ferries pour transporter les vacanciers bloqués sur Golden Bay, rapporte l’AFP, qui précise que d’importants glissements de terrain ont entraîné la fermeture de sa principale voie rapide. Par ailleurs, le cyclone a privé de courant des dizaines de milliers de  foyers, entraîné la chute d’arbres et emporté des portions de routes. Un élu du conseil régional de Tasman, dans le nord-ouest de l’île du Sud, a expliqué envisager toutes les options de transport possibles dans le cas où l’accès routier vers Golden Bay ne pourrait pas être rétabli rapidement. « Des ferries, des barges, ainsi que des vols aériens… Nous avons 5.000 habitants qui doivent se nourrir et nous avons des vacanciers », a déclaré l’élu. « Il y a probablement là-bas des centaines si ce n’est plus de mille de personnes là-bas, qui veulent probablement partir et poursuivre leur voyage », a-t-il ajouté.

Dans la même rubrique

Les commentaires sont fermés.