Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Cuba : ce que l’on sait du crash d’un Boeing à La Havane

Un Boeing 737-200 s’est écrasé vendredi peu après son décollage de l’aéroport international José Marti de La Havane, provoquant la mort de 111 passagers.

 

L’avion transportait 113 passagers et membres d’équipage, selon Global Air, la société mexicaine propriétaire de l’appareil loué à la compagnie cubaine Cubana de Aviacion.

La quasi totalité des victimes sont cubaines. Pour l’heure, seules 36 des personnes à bord ont été formellement identifiées. Trois voyageurs de nationalités étrangères figuraient parmi les passagers : une Mexicaine et un couple argentin.

La Havane a déjà annoncé qu’une des deux boîtes noires avait été retrouvée « en bon état », ce qui permettra de comprendre les circonstances du crash.

 

Deuil national de deux jours

L’accident a eu lieu au moment du décollage à 12H08 heure locale de La Havane. Des sources aéroportuaires et des témoins ont raconté à l’AFP que l’appareil, qui devait rallier Holguin (à 670 km à l’est de La Havane), avait dévissé au moment de prendre son premier virage, pour une raison inconnue.

Révisé en novembre 2017, le Boeing 737-200 s’est écrasé sur un champ de patates douces, à environ 200 mètres de zones habitées, entre les quartiers de Boyeros et de Santiago de Las Vegas, dans le sud de La Havane. Les restes de l’appareil ne sont plus qu’un amas noir de ferraille.

Un deuil national de deux jours a été décrété pour samedi 19 et dimanche 20 mai par les autorités cubaines.