Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Certares : « Si Marietton a un projet d’investissement, nous le soutiendrons »

Quel est le point commun entre Amex GBT, Marietton Développement et Voyageurs du Monde ? Certares. Cette société américaine d’investissement dédiée au secteur du voyage a des ambitions assez musclées, notamment dans la distribution et la production. Notre interview croisée avec Tom Klein (ex-PDG de Sabre) et Henry Briance, directeurs de Certares, permet de comprendre pourquoi et comment.

L’Écho touristique : Vous avez pris une participation dans Voyageurs du Monde. Quel pourcentage ? Quelle a été votre motivation ?

Henry Briance : Nous ne pouvons pas partager dans le détail nos participations. Voyageurs du Monde a une stratégie d’expansion à l’international, qu’il a démarrée avant la crise du Covid-19. L’entreprise est devenue en France un grand spécialiste du voyage sur-mesure et du tourisme d’aventure. Son équipe est en mesure d’exporter son modèle à l’étranger, elle a levé de l’argent dans cet objectif. C’est ce genre de projet de croissance que nous aimons accompagner.

Comment est né Certares, en 2012 ? Son fondateur Greg O’Hara explique que c’est parce qu’il n’y avait pas de spécialiste de l’investissement dans l’espace du voyage, comparé au secteur de la fintech par exemple…

Henry Briance : L’industrie du voyage est majeure, elle représente 10 % du PIB mondial. Beaucoup de personnes investissent dans le secteur. Mais il n’y avait pas, jusqu’alors, de fonds dédié au secteur. Aujourd’hui, notre force, c’est d’être une société d’investissement totalement spécialisée dans le voyage. Le point de départ de Certares, ce fut American Express Global Business Travel, qui prévoit d’acheter Egencia (à Expedia). Les deux TMC sont très complémentaires. La contrepartie de la transaction sera une prise de participation, Expedia devenant actionnaire de GBT à la clôture de l’opération.

Vous avez lu 10% de cette interview
Pour lire l’intégralité, veuillez vous identifier avec votre compte si vous avez déjà un abonnement à L’Echo Touristique OU abonnez-vous

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique