Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Catégories Agences de voyage

> Présentation de la région> Les champions primés> Les entreprises de la régionLes secteurs de la région :> L'industrie avec L'Usine Nouvelle, Industrie et Technologies, Emballages Magazine> La grande consommation avec LSA> L'assurance avec l'Argus de l'assurance> Le tourisme avec l'Echo touristique> La restauration avec NéorestaurationCatégorie Agences : LES LAUREATSDESTINATIONDestination, une alsacienneà l'accent américainL'entreprise : [...]


> Présentation de la région
> Les champions primés
> Les entreprises de la région
Les secteurs de la région :
> L’industrie avec L’Usine Nouvelle, Industrie et Technologies, Emballages Magazine
>
La grande consommation avec LSA
> L’assurance avec l’Argus de l’assurance
> Le tourisme avec l’Echo touristique
> La restauration avec Néorestauration

Catégorie Agences : LES LAUREATS

DESTINATION

Destination, une alsacienne
à l’accent américain

L’entreprise : Destination
15, boulevard d’Anvers
67000 Strasbourg.
Tél. : 0388607070.
Le PDG : Gilbert Hadey
Tél. : 0320067424.
e-mail :
destination@sdv.fr
Chiffre d’affaires :
1,37 M€ en 2002.
Résultat net : 23800€.
Salariés : 9

 

Agence de distribution et réceptif : l’entreprise se joue des retournements de conjoncture franco-américains.

L’agence Destination que dirige Gilbert Hadey ne ressemble à aucune autre : dans un quartier huppé de Strasbourg, au premier étage d’un immeuble, la clientèle est reçue sur rendez-vous. Sur les présentoirs, atlas et prospectus américains ne laissent qu’un minimum d’espace aux brochures des voyagistes. L’entreprise a fait de l’Amérique du Nord sa spécialité. Quinze années passées au service culturel du consulat des Etats-Unis rendent Gilbert Hadey crédible quand il vante sa connaissance du pays. Dans l’actuel contexte anti-américain, il tire son épingle du jeu en vendant du conseil et du rêve de grands espaces. Ses explications sont le fruit d’une expérience de 200voyages. Le bouche à oreille fait le reste. Créée le jour de la déclaration de la première guerre du Golfe, Destination a contourné les dernières embûches géopolitiques en se diversifiant vers la Nouvelle-Zélande et l’Australie, ?pays de langue anglaise baignés du même esprit de frontière et d’ouverture?. Avec succès : l’exercice 2003-2004 devrait se boucler sur une activité en hausse de 39 %.

Le secret le mieux gardé de la France

Autre diversification : l’activité réceptive. Gilbert Hadey, qui se souvient avoir guidé Nancy Reagan lors de ses voyages en France, cible une clientèle de VIP et des séminaires d’entreprises. L’exploration des traces du judaïsme ou la découverte de l’opéra au bord du Rhin figurent parmi les programmes élaborés pour les touristes américains. Deuxième socle de l’agence, cette activité dispose d’une équipe de quatre personnes. Décrite comme the best kept secret (le secret le mieux gardé) de la France, l’Alsace manque, selon Gilbert Hadey, de notoriété.

OLIVIER MIRGUET


ROYER

Royer veut donner un coup
de jeune à l’autocar

L’entreprise : Royer S.A.
23 route de Drusenheim
67850 Herrlisheim.
Tél. : 0388969722.
e-mail : royer@royervoyages.com
Site : www.royervoyages.com
Chiffre d’affaires :
7,26 M€ en 2003.
Résultat net :
418000€ (prévisions 2003).
Salariés : 95.

 

A Herrlisheim (Bas-Rhin), l’autocariste fait évoluer sa production avec la volonté de rajeunir sa clientèle.

Jolie image que celle d’un autocar voyageant, via les Républiques baltes, jusqu’à Saint-Pétersbourg. Proposée en brochure pour 2000¤, cette offre illustre la volonté de Royer Voyages de se démarquer, dans un métier de réputation conservatrice. ?Nous ne visons pas le haut de gamme, mais le meilleur rapport qualité-prix, y compris sur nos best-sellers comme les voyages d’une semaine sur la Costa brava?, indique Paul Royer, PDG de la société. Entré à 23 ans dans l’entreprise fondée par son grand-père, il lui a impulsé son orientation vers le tourisme : le transport de salariés et de scolaires ne représente plus, aujourd’hui, que la moitié de son chiffre d’affaires. ?Le tourisme autorise des croissances à deux chiffres?, reconnaît-il. Dans la brochure, diffusée en agences et insérée dans la presse quotidienne régionale, la production (35000 clients par an) se décline en quatre types de prestations, de l’excursion d’un jour au périple nord-européen sur deux semaines en hôtel de luxe.

La croissance externe profite à l’expansion géographique

Pour rajeunir sa clientèle, l’entreprise a introduit des séjours familiaux, avec 50 % de réduction pour les enfants. Une sélection de voyages en avion (mélange de séjours achetés et de production maison vers les Etats-Unis) complète l’offre. Le développement repose aussi sur la croissance externe : les rachats des autocaristes Staub en 1990, Weber-Littig en 1998 et Knoery en 2003 ont servi à l’expansion du groupe, qui dispose de sept agences en Alsace et en Moselle. Son chiffre d’affaires a progressé de 17 % en 2003 et son résultat net était en hausse de 25 % l’an dernier.

O. M.


Dans la même rubrique

Laisser un commentaire