Advertisement
Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Brunei : Deutsche Bank interdit les voyages d’affaires dans les hôtels Dorchester Collection

Suite à l’appel au boycott lancé par l’acteur américain George Clooney, invitant à ne plus fréquenter neuf hôtels de luxe liés au sultan de Brunei, la Deutsche Bank a interdit à ses salariés de réserver des chambres dans les établissements Dorchester Collection.

L’appel lancé par l’acteur américain George Clooney continue de faire des émules. Jeudi, Deutsche Bank a ainsi interdit à ses employés de réserver des chambres dans le groupe hôtelier Dorchester Collection, propriété du Sultan de Brunei, en réaction à l’instauration par le petit Etat de la peine de mort par lapidation pour l’homosexualité.   « Les nouvelles lois introduites par le Brunei violent les droits fondamentaux de l’homme » et « nous avons le devoir, en tant qu’entreprise, de nous opposer aux violations des droits de l’homme », a déclaré Stuart Lewis, membre du directoire de la banque, en charge des risques, dans un communiqué adressé par la banque à ses quelque 91000 salariés et publié sur son site. Deutsche Bank a également rappelé qu’elle est l’un des cofondateurs du consortium pour l’égalité entre lesbiennes, gays, bisexuels, trans, intersexes et queer (LGBTIQ).

Il y a quelques jours,  des élus de Los Angeles avaient eux aussi appelé au boycott des palaces liés à Brunei. « En tant que responsable municipal élu, je représente une communauté d’Angelins (nom des habitants de Los Angeles, ndlr) très diverse, et j’appelle tout le monde à boycotter les hôtels appartenant à la famille royale de Brunei », a déclaré dans un communiqué Ron Galperin, responsable financier de la ville. « Je ne poserai pas le pied dans ces établissements aussi longtemps qu’ils seront la propriété d’un régime qui veut tuer les homosexuels », poursuit-il. « Même si ça me fait de la peine pour les nombreux employés de ces hôtels locaux, qui travaillent dur, personne ne devrait soutenir ou participer aux événements qui s’y déroulent alors que des vies sont en jeu », a-t-il ainsi affirmé.

Virgin Australia prend aussi des mesures

La chaîne d’hôtels Dorchester Collection, qui appartient à l’Agence d’investissement du Brunei, exploite le Plaza Athénée à Paris et d’autres établissements de prestige à Londres, Milan et Rome, ainsi que le Bel-Air et le Beverly Hills Hotel à Los Angeles. La compagnie aérienne Virgin Australia a aussi annoncé jeudi l’annulation d’un accord passé avec le transporteur de Brunei, qui permettait aux personnels de Virgin d’acheter des billets à prix réduits pour voyager à bord des vols de Royal Brunei pour leurs loisirs.

Sur son site, le groupe hôtelier a décidé de s’adresser à ses clients. “L’inclusion, la diversité et l’égalité sont les valeurs fondatrices de Dorchester Collection », assure le groupe hôtelier dans ce message, qui s’affiche sur sa page d’accueil. « Nous ne tolérons aucune discrimination. Nous ne l’avons jamais fait, et nous ne le ferons jamais. Nous comprenons la colère et la frustration exprimée mais c’est un sujet politique et religieux qui, à notre avis, ne devrait pas se jouer dans nos hôtels et parmi nos 3630 employés. Nous sommes profondément attristés de ce qui se passe actuellement et de l’impact que cela a sur nos équipes, nos hôtes, nos partenaires et nos fournisseurs en particulier”.

Les commentaires sont fermés.

Dans la même rubrique