Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

British Airways en grève du 1er au 16 juillet

Les premiers départs en vacances de l’été pourraient être perturbés par une grève des hôtesses de l’air et des stewards de la compagnie britannique.

Ce sont les personnels navigants commerciaux (PNC) de la flotte mixte, à l'appel du syndicat Unite, qui seront en grève du 1er au 16 juillet inclus. Ils réclament notamment une augmentation de leur rémunération.

Il s'agit du troisième mouvement de grève, en quelques mois, porté par le syndicat Unite, qui représente un PNC sur cinq, selon le communiqué publié par British Airways sur son site Internet. La direction assure cependant que l’ensemble des passagers seront embarqués, comme ce fût le cas lors des autres mobilisations, par le regroupement de vols ou la location d’appareils avec équipage.

Qatar Airways, le sauveteur intéressé ?

La flotte mixte, créée en 2010, est basée à Heathrow. Les autres aéroports de la capitale ne seront donc pas impactés par le mouvement et pourront servir de base de repli. Selon plusieurs médias, British Airways a demandé à l’aviation civile britannique l’autorisation de louer une dizaine d’appareils avec équipage auprès de Qatar Airways.

En louant son matériel, la compagnie qatarie, isolée depuis la crise diplomatique imposée au Qatar par ses voisins, pourrait ainsi sortir un peu la tête de l’eau, provisoirement, en faisant voler des appareils actuellement cloués au sol.

Pour rappel, Qatar Airways détient 20% du capital d’International Airlines Groupe (IAG), la holding née de la fusion entre Iberia et British Airways, en 2010. Vueling et Aer Lingus en sont les autres membres.