Advertisement
Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Brexit : la compagnie britannique flybmi met la clé sous la porte

La compagnie aérienne flybmi a stoppé ses opérations samedi 16 février. Quelques indications sont données pour les passagers qui disposent d’une réservation.

Clap de fin pour flybmi, qui a annoncé samedi être placée en liquidation judiciaire. La compagnie basée à East Midlands a annulé tous les vols avec effet immédiat et n’est pas en mesure de proposer de réservations alternatives pour les clients lésés.

Des défis « insurmontables »

« C’est avec le cœur lourd que nous avons fait cette annonce inévitable aujourd’hui », a déclaré un porte-parole dans un communiqué publié samedi sur son site internet. « La compagnie aérienne a été confrontée à plusieurs difficultés, dont les récentes flambées des coûts de carburant et de carbone (…). Les incertitudes créées par le processus du Brexit ont également sérieusement affecté les échanges commerciaux actuels et les perspectives d’avenir, ce qui nous a empêchés d’obtenir de précieux contrats de vol en Europe. »  Flybmi évoque un investissement total de plus de 40 millions de livres sterling (45,6 millions d’euros) au cours des six dernières années, qui n’aura donc pas été suffisant.

« Les défis, en particulier ceux créés par le Brexit, se sont révélés insurmontables », poursuit le porte-parole.

En partage de code avec Air France

Disposant d’une flotte de 17 avions, flybmi desservait 25 villes européennes. Ses vols étaient exploités depuis Aberdeen, Bristol, Brno, ville de Derry, Düsseldorf, Midlands de l’Est, Esbjerg, Francfort, Hambourg, Jonkoping, Karlstad, Londres Stansted, Lublin, Milan Bergame, Munich, Newcastle, Norrkoping, Nuremberg, Oslo, Paris Charles de Gaulle, Rostock / Laage, Sarrebruck et Stavanger.

La compagnie, qui a transporté 522 000 passagers sur 29 000 vols l’an dernier, opérait en partage de codes avec des partenaires européens, dont Lufthansa, Turkish Airlines et Air France.

Ses équipes sont composées de 376 personnes au Royaume-Uni, en Allemagne, en Suède et en Belgique.

La compagnie ne remboursera pas

La compagnie n’est pas en mesure de rembourser les clients pour les vols annulés qui sont déjà payés.

Par conséquent, sa direction conseille aux voyageurs de tenter une demande de remboursement auprès de leur banque ou, éventuellement, de leur fournisseur d’assurance voyage. « Si les clients ont réservé par l’intermédiaire de Lufthansa, Brussels Airlines ou d’une autre compagnie aérienne en partage de code, ou d’un agent de réservation, les clients doivent les contacter directement, ajoute le communiqué. »

A lire aussi :

 

Les commentaires sont fermés.

Dans la même rubrique