Advertisement
Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Billets d’avion : MisterFly assure les remboursements sans justificatif

C’est un service qui va faire du bruit : MisterFly rend tous les billets remboursables, sans assurance annulation, en B2C seulement. Un service qui coûte cher, mais qui pourrait être étendu demain à des agences, sous certaines conditions.

La plupart des billets d’avion ne sont pas remboursables. La faute à des conditions d’annulation strictes dans l’aérien (contrairement à l’hôtellerie si l’on se réfère à Booking). Afin de trouver de nouveaux leviers de croissance, MisterFly les assouplit fortement, avec « Free Flex », un service d’annulation sans aucun motif ni justificatif à fournir, inclus dans tous les billets d’avion depuis le 15 février. « Ce service n’a jamais été proposé par aucune agence de voyages, c’est une pure exclusivité MisterFly », se félicite l’entreprise qui affiche 347 millions d’euros de ventes en 2018.

En B2B pour l’instant

MisterFly n’est pas devenu philanthrope, mais il est tout simplement malin dans son approche marketing. A l’issue de l’annulation, au plus tard jusqu’à la veille du départ, le client reçoit non pas un remboursement au sens stricto sensu, mais un bon d’achat nominatif sur MisterFly correspondant à 70% du montant du dossier TTC (hors options et assurances). Afin de recevoir 100% de la somme, toujours en bon d’achat, il faut choisir l’option Total Flex. Nous avons effectué un test sur un vol AR Paris-Malaga au mois d’avril. L’option Total Flex s’élève alors à 8 euros par passager. Sur un Paris-New York du 22 au 29 mars, elle passe à 15 euros.

« Notre assurance-annulation est remplacée en B2C par Free Flex, alors que Total Flex se substitue à l’option Flexi, résume Carlos Da Silva, cofondateur de MisterFly. Ce n’est pas un produit d’assurance classique puisque le remboursement est immédiat, sans aucune démarche préalable. »

Un service « qui coûte cher »

Montés avec Présence Assistance, Free Flex et Total Flex s’appliquent aux réservations B2C, mais pas à celles effectuées par les agences de voyages. « C’est un service qui nous coûte et que nous offrons à nos clients » B2C, explique Nicolas Brumelot, président de MisterFly. « Si des agences le souhaitent, on peut discuter avec elles du modèle pour l’étendre à leurs clients ». Autrement dit, il y aurait a priori un partage du bénéfice voyageur mais aussi des frais afférant à un tel service.

« Nous avons mis dans cette nouveauté tout notre budget communication et marketing », comme s’il s’agissait d’une campagne publicitaire, ajoute Carlos Da Silva. « Dans un premier temps, le service est uniquement déployé en B2C, d’autant qu’il fonctionne en bon d’achat MisterFly. Or les clients des agences ne savent pas que nous sommes le fournisseur de billets d’avion. Il faudrait donc discuter avec le réseau intéressé et voir comment intégrer nos nouveaux services », ce qui supposerait la renonciation à la vente – rémunératrice – des produits d’assurance annulation…

A lire aussi :

Les commentaires sont fermés.

Dans la même rubrique