Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Best tours France se prépare à l’hibernation

Kuoni France ne souhaite pas poursuivre l’exploitation de la marque, en tout cas dans l’immédiat. Best tours devrait donc cesser ses activités en France le 31 octobre.

Depuis le début de l’année, Best tours France était en sursis. Fragilisé par la liquidation de sa société soeur Best tours Belgique dont le groupe Kuoni a racheté les actifs, le TO hexagonal constitué en SAS (Société par actions simplifiées) et dirigé par Philippe Bertholet avait trouvé une solution d’attente. Sans qu’il y ait d’accord capitalistique, Best tours France continuait de travailler comme apporteur d’affaires, vendant avec ou sans transport, aux agences françaises, notamment du Nord, la production de Best tours Belgique.

KUONI FRANCE NE DONNERA PAS L’ÉLAN

La commercialisation de séjours à Phuket restait le principal fond de commerce, avec un vol au départ de Bruxelles. « L’idée était de terminer ainsi l’exercice jusqu’au 31 octobre, en espérant que des négociations permettraient de faire évoluer ce statut » explique Philippe Bertholet qui se félicite que l’activité soit restée « honorable » avec même « des semaines jusqu’à 50 000 E ». Best tours France qui avait obtenu de communiquer sous la signature « Best tours, une marque de Kuoni Travel Belgique » n’entamera cependant pas de saison d’hiver 2011-2012. Kuoni France qui aurait pu décider d’exploiter la marque et ainsi lui donner un nouvel élan a en effet finalement décliné les avances de Philippe Bertholet. « Cela ne rentre pas dans nos priorités », explique Emmanuel Foiry, président de Kuoni France. « Et au vu du contexte, cela ne me semble pas être l’année pour nous déployer au travers d’une nouvelle marque ». Tout sera, dans le futur, affaire d’opportunité. « La marque Best tours appartient au groupe Kuoni. Si nous décidons un jour de l’exploiter en France, ce sera facile mais donc pas dans l’immédiat », insiste Emmanuel Foiry. Au 31 octobre, la marque Best tours en France sera donc mise en hibernation. « J’ai porté l’affaire à bout de bras mais plus le temps passait moins il semblait réaliste que nous puissions continuer », regrette Philippe Bertholet qui gère l’activité jusqu’au 31 octobre et assurera « une fermeture propre ». Soulagé que cette période transitoire éprouvante se termine, il se prépare aujourd’hui « à un nouveau défi professionnel ».

%%HORSTEXTE:1%%

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique