Advertisement
Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Babbel va lancer une plate-forme pour vendre des séjours linguistiques

L’application d’apprentissage des langues étrangères Babbel va mettre un pied dans l’industrie du voyage en 2019.

Babbel, l’application mondialement connue, va inaugurer sa propre plate-forme de vente de séjours linguistiques en 2019. Une nouvelle activité facilement rattachable à l’activité initiale de Babbel, permettre l’apprentissage des langues étrangères.

« La récente acquisition de LingoVentura – startup berlinoise spécialisée en séjours linguistiques, avec 200 offres dans des écoles de langues dans plus de 100 villes et 35 pays à son actif – va permettre à Babbel d’enrichir son offre et de proposer ce service de réservation aux amoureux des langues souhaitant apprendre en immersion totale », explique un communiqué de presse.

Un marché de plusieurs milliards d’euros

“Le marché des séjours linguistiques ressemble beaucoup au marché du voyage dans les années 2000 : nous devions réserver à travers une agence ou directement auprès d’un hôtel. C’est un marché encore très fragmenté, mais nous allons changer tout ça en lançant une plate-forme centralisée pensée pour les millions d’apprentis en langues étrangères”, explique Florian Oberleithner, responsable de la stratégie chez Babbel et manager du projet des séjours linguistiques.

Concrètement, Babbel va lancer une plate-forme internationale – en plusieurs langues, sans aucun doute – permettant de mettre en relation les clients et plusieurs centaines d’écoles partenaires à travers le monde. « [Cela] va être bénéfique pour tout le marché. Les consommateurs trouveront l’offre qui leur correspond et les vendeurs rencontreront beaucoup plus de clients qu’auparavant”, estime Markus Witte, PDG de Babbel.

Le marché des séjours linguistiques internationaux pèse plusieurs milliards d’euros, avec environ 3 millions de réservations effectuées chaque année. En France, ces séjours représentent un chiffre d’affaires de 115 millions d’euros, avec 1 million de nuitées vendues par an, selon Babbel.

Les commentaires sont fermés.

Dans la même rubrique