Advertisement
Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

B. Reibenberg (centrale de paiement Tess) : « Thomas Cook France doit encore 15 millions d’euros aux fournisseurs »

Thomas Cook France a adopté la centrale Tess pour ses règlements fournisseurs. Nous avons demandé son fonctionnement à Boris Reibenberg, son président.

Comment fonctionne la centrale des paiements Tess ?

Boris Reibenberg : Nous travaillons différemment avec plusieurs réseaux d’agences. Pour ce qui est de Thomas Cook France, Tess collecte les factures auprès des agences franchisées, et transmet le fichier au siège. C’est Thomas Cook qui prélève les sommes et les dépose sur un compte bancaire. Puis, nous agrégeons les fournisseurs sur un fichier et Thomas Cook leur vire les paiements après le retour des clients. A aucun moment, nous n’avons la main sur ces sommes d’argent.

Que se passe-t-il en ce moment ?

Thomas Cook France est maître de son compte bancaire. Je sais que hier, le siège a procédé au paiement des fournisseurs des agences intégrées. Les règlements des fournisseurs des agences franchisées n’ont pas encore été effectués. Pour le mois d’août, cela porte sur un montant de 15 millions d’euros. L’entreprise Thomas Cook est ducroire pour les sommes déposées par les agences franchisées, c’est-à-dire qu’elle les garantit, tant qu’elle est solvable.

Et si Thomas Cook France dépose le bilan ?

Nous arrêtons la collecte des factures. La meilleure solution d’attente serait d’obtenir l’accord de Thomas Cook pour continuer à travailler avec les agences franchisées sur un compte bancaire sécurisé.

 

Les commentaires sont fermés.

Dans la même rubrique