Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Avec Ferrari Land, Port Aventura World veut passer la troisième

C’est depuis le 1er étage de la Tour Eiffel que les équipes de Port Aventura World ont lancé le compte à rebours avant l’ouverture de Ferrari Land, le nouveau parc du complexe.

Le lancement du décompte, effectué depuis le salon Gustave Eiffel du célèbre monument parisien, est surtout symbolique. En effet, Ferrari Land ouvrira ses portes le 7 avril, en même temps que les autres attractions de Port Aventura World, situé à Salou, au sud de Barcelone. "Ferrari Land est la pièce maitresse de notre stratégie internationale. Dès 2017, on espère accueillir 1 million de visiteurs supplémentaires grâce à ce nouveau parc unique en Europe", explique Fernando Aldeco, le PDG de Port Aventura World.

Pour attirer toujours plus de touristes, et notamment les Français, Port Aventura World a investi plus de 100 millions d’euros et construit 11 attractions sur 75000m². Pour marquer le coup, le parc de loisirs s’est offert un accélérateur vertical censé reproduire l’adrénaline ressentie lors d’une course en Formule 1. Un monstre de métal qui atteint 112 mètres de hauteur et la vitesse de 180km/h en cinq secondes. La montagne-russe devient ainsi la plus haute et la plus rapide d’Europe, détrônant Shambala, un autre modèle installé à Port Aventura World.

Positionner le resort en destination de référence

En ouvrant ce troisième parc – Port Aventura World compte également un parc à thème et un parc aquatique – , le groupe entend se positionner en destination de référence en Europe. "On ne trouve cette offre qu’à Port Aventura World : trois parcs d’attractions, deux mille 100 chambres d’hôtels, un centre de convention qui peut accueillir 3000 personnes, trois terrains de golf, un beach-club… Et le soleil pendant toute la saison !", plaisante Mark Robinson, fraîchement nommé directeur commercial du resort il y a 3 mois.

Après avoir accueilli 4 millions de visiteurs en 2016, parmi lesquels 650 000 Français (le deuxième marché émetteur pour la destination), Port Aventura World veut donc passer la troisième. "Le marché français est l’un des plus importants pour nous. En 2017, on espère recevoir 1 million de Français. On a renforcé notre équipe commerciale en France et on compte sur Ferrari pour y parvenir. Le marché est mature, on est très bien distribué par les tour-opérateurs et les agences de voyages, donc on y arrivera", assure Fernando Aldeco. Une campagne télévisée nationale sera initiée dans les prochaines semaines en vue de l'ouverture du parc.

Avec d’autres partenariats, comme un spectacle inédit du Cirque du Soleil, le renforcement de son offre MICE (plusieurs espaces dédiés ont été construit à Ferrari Land) et si elle attire les 5 millions de visiteurs espérés, la destination deviendrait le troisième complexe de parcs de loisirs le plus visité d’Europe, derrière Disneyland Resort Paris et Europa Park (Allemagne).