Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Athènes craint un nouvel été difficile pour son tourisme

Le gouvernement grec s’inquiète des répercussions des manifestations sur l’activité touristique. De plus en plus de voyageurs préfèrent rallier les îles sans passer par Athènes.

Le tourisme grec va-t-il une nouvelle fois pâtir des tensions sociales dans le pays ? Après une année 2010 déjà fortement pénalisée par les manifestations, le gouvernement craint un nouvel été difficile pour le secteur.  "Nous n’enregistrons aucune annulation" de réservation hôtelière, indique pour l’instant le président de l’association du tourisme et des agences de voyage hellènes (Hatta), Georges Telonis. Mais il s’inquiète des effets à long terme des émeutes et n’exclut pas que des annulations puissent intervenir, notamment dans les hôtels situés autour de la place Syntagma à Athènes. Mercredi dernier, au plus fort des manifestations dans la capitale, l’Hôtel King George, l’un des établissements de luxe de la place Syntagma, avait dû être évacué à titre préventif.
Résultat : "il y a de plus en plus de vols directs vers les îles, contournant Athènes", explique une salariée d’agence de voyages grecque citée par l’AFP, d’autant plus que les taxes d’atterrissage de l’aéroport international d’Athènes sont beaucoup plus élevées que celles des aéroports régionaux.
L’an dernier, l’émergence de la crise grecque avait provoqué une chute de 7,3% des revenus touristiques dans le pays lors des dix premiers mois.

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique