Advertisement
Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Airbnb : le numéro d’enregistrement devient obligatoire à Paris

D’ici la fin de l’année 2021, l’enregistrement des hôtes s’appliquera à plusieurs grandes villes françaises.

Les propriétaires parisiens souhaitant louer sur Airbnb doivent dès le 1er juillet renseigner le numéro d’enregistrement obtenu auprès de la mairie, indique la plateforme californienne dans un communiqué.

Cette mesure s’inscrit dans le cadre des engagements d’Airbnb « pour un tourisme responsable » pris en février auprès d’Emmanuelle Wargon, ministre du logement. Par ailleurs, les autorités de la Ville de Paris auront accès au portail Airbnb pour les villes « afin de faciliter leur mission de contrôle du respect des réglementations locales », poursuit le communiqué.

Bordeaux en juillet, Lyon en septembre

En 2020, plus de 95% des logements entiers disponibles sur Airbnb dans la capitale ont été loués moins de 120 nuits, assure l’entreprise. « La grande majorité des nuitées réservées dans des logements entiers parisiens l’ont été dans des logements préalablement enregistrés, ou qui bénéficiaient d’une exemption à l’enregistrement », poursuit-elle.

D’ici la fin de l’année 2021, l’enregistrement obligatoire des hôtes s’appliquera à d’autres grandes villes françaises : Bordeaux le 30 juillet et Lyon le 30 septembre, suivies de Lille, Marseille, Nantes, Nice, Strasbourg et Toulouse.

Paris obtient la condamnation d’Airbnb

Ironie du sort, la Ville de Paris a obtenu jeudi la condamnation d’Airbnb à une amende de plus de 8 millions d’euros pour avoir maintenu depuis 2017 des annonces sans le numéro d’enregistrement obligatoire. Un jugement révélé le jour même où la plateforme annonce rendre ce numéro obligatoire pour toutes ses annonces parisiennes…

De fait, le tribunal judiciaire de Paris a condamné la société Airbnb Ireland à une amende civile de 8 000 euros par annonce publiée sans numéro de déclaration – la mairie en a recensé 1.010 – pour « manquement aux obligations du code du tourisme », explique-t-il dans le jugement consulté par l’AFP.

A lire aussi :

 

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique