Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Air Lib lance des vols intérieurs au prix d’une course de taxi

La nouvelle offre bas tarifs d’Air Lib a un nom : Air Lib Express. A partir du 31 mars, la compagnie proposera sur Paris-Nice, Paris-Toulouse, Paris-Toulon, Paris-Perpignan, Paris-Lourdes et Paris-Marseille une offre resserrée sur huit classes tarifaires

La gamme tarifaire s’échelonne ensuite jusqu’à 149 euros hors taxes pour le Paris-Perpignan, pour les réservations les plus proches du jour de départ. La compagnie va par ailleurs supprimer les réductions typologiques (famille, étudiants, etc…) et les durées de séjour minimum, pour permettre à tous les passagers d’avoir accès aux bas tarifs qui seront garantis pour 25 à 30% des sièges. Les objectifs de la compagnie sur ces lignes sont ambitieux.

« Actuellement, nous avons des taux d’occupation de 55%. A terme nous espérons atteindre 80% avec la nouvelle offre tarifaire », explique Georges Rudas, directeur général adjoint d’Air Lib, chargé des affaires commerciales. Pour accompagner le lancement, la compagnie a investi 5 millions d’euros dans une grande campagne de communication dans la presse écrite, à la télévision et en radio. 

Les vols d’Air Lib Express seront exploités avec une flotte de 7 avions MD 83 monoclasse équipés de 162 sièges avec 3 personnels navigants au lieu de 4. « Les avions devront tourner 11 heures par jour au lieu de 6 à 7 heures actuellement », explique Jean-Charles Corbet, PDG d’Air Lib. Des gains de productivité seront demandés aux pilotes qui devront atteindre 800 heures annuelles de vol, contre moins de 600 actuellement. Et les consommations seront payantes.

« Pour notre commercialisation, nous nous appuierons sur les agences de voyages en maintenant notre commission à 7% », explique Georges Rudas. « Nous souhaitons par ailleurs attirer la clientèle qui nous manque par le biais d’un nouveau site internet. » Air Lib a  agrandi son call center téléphonique en embauchant 40 personnes et devrait aussi généraliser l’utilisation du billet électronique. Jean-Baptiste HEGUY         

 

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique