Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Air Corsica, Le spécialiste de la Corse

Entretien avec Luc Bereni, président du Directoire d’Air Corsica

En France, que représente aujourd’hui Air Corsica sur le marché du transport aérien ? Quel est son historique ? Et son positionnement ?

Luc Bereni : Air Corsica assure depuis plus de 30 ans le service public aérien entre trois aéroports majeurs du continent (Marseille, Nice et Paris-Orly) et la Corse (Ajaccio, Bastia, Calvi, Figari). Tout au long de l’année, nos 12 avions (ATR72 et Airbus A320) assurent de 60 à 100 vols quotidiens sur ces lignes, qui représentent plus de 80 % de notre activité. Avec deux millions de passagers transportés par an (référence 2019, mais c’est aussi notre objectif en 2022), nous nous situons au troisième rang national, derrière notre partenaire Air France et sa filiale Transavia.

Nos sommes une compagnie « de niche » en termes de réseau, puisque nos avions ne volent qu’au départ et à destination de notre île, mais tout à fait « globale » en ce qui concerne l’offre de services, qui se veut adaptée à la grande diversité de la clientèle voyageant sur nos avions : les touristes bien sûr avec beaucoup de familles et tous types de déplacements personnels, en individuel ou en groupe, mais aussi les sportifs, les UM, les séniors, les personnes voyageant pour raisons professionnelles et le segment MICE sur lequel nous sommes bien présents.

Air Corsica ne cesse d’élargir son offre, et tout particulièrement en 2022… Quelles sont les principales nouveautés de votre réseau ? Avec quelle ambition pour les années à venir ?

Luc Bereni : Les 12 lignes de service public que nous assurons quotidiennement vers la Corse sont complétées en 2022 par 12 liaisons nationales depuis plusieurs métropoles régionales, notamment Lyon et Toulouse que nous connectons à notre île toute l’année, et 12 liaisons internationales saisonnières depuis divers pays européens, avec en premier lieu la Belgique sachant que l’aéroport de Bruxelles-Charleroi, d’où nous opérons jusqu’à 17 fois par semaine, est également très pratique pour la clientèle frontalière des Hauts-de-France.

Notre but est de participer activement à l’ouverture de la Corse à toujours plus de marchés, et de faciliter ainsi l’arrivée d’une nouvelle clientèle touristique, tout en permettant aux insulaires de bénéficier d’un vaste choix de vols directs. En 2022, nous ouvrons Toulon-Figari, Zurich-Ajaccio et Rome-Ajaccio, tout en revenant à des niveaux de capacités comparables à ceux de l’avant-Covid-19 sur les autres lignes.

 

Quels outils et services avez-vous mis en place pour aider les agences de voyages à mieux vendre Air Corsica à leurs clients ?

Luc Bereni : Nous sommes distribués bien évidemment par tous les GDS et membre du BSP France ainsi que des BSP des pays européens que nous relions à la Corse. Notre site www.aircorsica.biz contient toutes les informations pratiques, adresses e-mail et numéros de téléphone de nos différents services pour les voyages individuels, en groupe, les transports exceptionnels, etc.

Qu’en est-il de vos relations avec les tour-opérateurs ? Leur proposez-vous des conditions spécifiques ? Quid des possibilités d’affrètement ?

Luc Bereni : La plupart des voyagistes français qui programment la Corse sont présents à bord de nos avions. Nous travaillons aussi avec au moins un TO de référence dans chacun des pays européens que nous relions à la Corse : Royaume-Uni, Belgique, Suède, Autriche, etc. Les formules que nous proposons sont très variées : elles vont du groupe ponctuel au bloc sièges tout au long d’une saison, en passant par l’allotement, le tarif négocié et d’autres formules adaptées aux besoins des clients BtoB.

Nous effectuons aussi des vols « charters », ponctuels ou en série, comme ce printemps avec un partenaire du nord de la France qui affrète un A320 d’Air Corsica en mode « baladeur » depuis des aéroports régionaux inédits, vers celui d’Ajaccio. C’est une formule intéressante qui sera sans doute appelée à se développer à l’avenir.

 

Premier transporteur aérien de l’« île de beauté », et acteur incontournable de l’identité corse, comment travaillez-vous avec l’Agence du Tourisme de la Corse (ATC) pour promouvoir la destination ?

Luc Bereni : Les deux tiers du capital d’Air Corsica sont détenus par la Collectivité Territoriale de Corse, dont fait également partie l’Agence du Tourisme de la Corse. Nous fonctionnons donc en totale synergie avec l’ATC sur le plan de la promotion de nos lignes auprès de la clientèle touristique. Nous avons aussi des partenariats locaux forts, qui sont le fruit de nombreuses années de coopération, avec la Chambre de Commerce de la Corse et un grand nombre d’hôteliers et de prestataires réceptifs locaux, ce qui nous permet par exemple de proposer un produit « fly and drive » très compétitif.

Quand, autour de l’ATC, nous nous adressons tous ensemble au marché français et aux marchés étrangers, cela représente une réelle capacité de communication, sachant qu’en ce qui nous concerne, notre marque parle déjà d’elle-même : quand il s’agit d’aller en Corse par avion nous partons avec une longueur d’avance sur la concurrence en termes de référencement… !

Alors que la saison estivale va bientôt commencer, quel message voulez-vous faire passer aux professionnels du tourisme, agences de voyages et tour-opérateurs ?

Luc Bereni : Air Corsica entretient depuis sa création en 1990 un lien fort avec le monde de la distribution, notamment en France. Nous privilégions le contact direct, la proximité et l’écoute qui font partie de notre ADN. À ce titre, notre slogan « Tellement proche de vous » s’adresse à tous nos clients, y compris aux professionnels… !

http://www.aircorsica.com

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique