Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Aigle Azur relie Orly et Pékin 3 fois par semaine

La compagnie aérienne française poursuit son développement en long-courrier en investissant une destination à fort potentiel, la Chine.

Le premier Airbus A330-200 aux couleurs d’Aigle Azur s’est posé ce matin à l’aéroport de Pékin. Ce moment symbolique marque un pas supplémentaire sur le segment du long-courrier pour la compagnie aérienne.

En effet, après avoir lancé des liaisons entre Orly et Sao Paulo au Brésil, Aigle Azur investit un autre marché qui fait l’objet de toutes les attentions : le marché chinois. La compagnie opèrera désormais trois vols hebdomadaires (lundi, mercredi, vendredi) en A330-200 configuré bi-classe (19 sièges en Business et 263 sièges en Éco, soit un total de 282 sièges).

La seule compagnie à desservir la Chine depuis Orly

« C’est une nouvelle étape majeure du développement d’Aigle Azur que le lancement de cette seconde ligne long-courrier », se réjouit Frantz Yvelin, le président d’Aigle Azur, dans un communiqué de presse. « Avec cette ligne, nous venons apporter une nouvelle alternative à l’offre existante, aussi bien pour les voyageurs d’affaires que loisirs », poursuit le dirigeant.

Sur ce segment, Aigle Azur sera en concurrence avec Air France et Air China, mais elle sera la seule compagnie aérienne à desservir la Chine depuis l’aéroport d’Orly, rappelle le communiqué. Le billet Paris-Pékin est affiché à partir de 195€ TTC l’aller-simple.

Créée en 1946, Aigle Azur opère traditionnellement des liaisons moyen-courriers (Algérie, Portugal, Mali, Sénégal, Liban, Allemagne, Russie, et bientôt Italie). La compagnie aérienne parie également sur les vols domestiques puisqu’elle ouvrira bientôt une ligne entre Lyon et Nantes.