Advertisement
Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Aérien : Virgin Atlantic va licencier à nouveau 1000 personnes

Virgin Atlantic s’apprête à supprimer 1 000 emplois supplémentaires après avoir constaté une reprise plus lente que prévu de son trafic.

Moins de quatre mois après avoir supprimé 3150 postes et annoncé la fermeture de sa base à l’aéroport de Gatwick à Londres, Virgin Atlantic Airways se prépare à supprimer plus de 1000 emplois aujourd’hui.

Selon Sky News, la compagnie aérienne fondée par Sir Richard Branson en 1984 annoncera dès ce vendredi qu’elle va réduire à nouveau ses effectifs. Si elle est confirmée, cette dernière série de coupes sociale signifierait que l’effectif de Virgin Atlantic a presque diminué de moitié par rapport à son niveau pré-pandémique d’environ 10 000 personnes.

Toutefois, Sky News indique que « le nombre précis de suppressions d’emplois n’était pas clair jeudi soir. Bien qu’une source de l’industrie aéronautique ait déclaré qu’il serait supérieur à 1 000 ». Virgin Atlantic a refusé de commenter l’information de Sky News.

Virgin Atlantique sauvée financièrement cette semaine

La société pourrait choisir de conserver une partie du personnel licencié dans un « pool en attente ». Au cas où la demande de passagers se rétablirait rapidement. De la même façon que les employés affectés par la restructuration des effectifs de mai.

Ce licenciement intervient alors que l’accord de sauvetage de 1,2 milliard de livres (1,34 milliard d’euros) de la société doit être conclu cette semaine. Un juge londonien a donné le feu vert au plan de restructuration de la compagnie aérienne lors d’une audience mercredi.

La compagnie a expliqué qu’elle faisait face à une reprise plus lente que prévu de la demande internationale de voyages aériens.

Laisser votre commentaire (qui sera publié après moderation)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Dans la même rubrique