Advertisement
Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Accord Delta-Air France/KLM-Virgin : la coentreprise à l’assaut du transatlantique

La joint-venture ne contrevient pas aux règles de la concurrence selon le département des transports américain. Delta, Air France-KLM et Virgin vont pouvoir attaquer le marché transatlantique.

Air France, Delta Air Lines, KLM et Virgin Atlantic Airways ont reçu le feu vert des autorités américaines pour étendre leur partenariat. Jeudi, le ministère des Transports a approuvé ce rapprochement, selon la presse américaine. Cette alliance se traduira par davantage de vols, en particulier vers les hubs des partenaires.

L’ accord inclura des échanges de Miles plus faciles, plus d’avantages réciproques pour les grands voyageurs, ainsi que de meilleures fonctionnalités sur les applications de chaque compagnie aérienne. Ce nouveau pacte remplace deux liens distincts qu’entretenaient Delta avec ses partenaires européens. L’un avec Air France, Alitalia et KLM, pour les vols entre les États-Unis et l’Union Européenne. L’autre avec Virgin Atlantic pour les vols vers le Royaume-Uni.

Augmentation des vols entre les deux continents

Cette coentreprise constitue l’un des trois grands groupes présent sur le marché transatlantique. American Airlines a signé un partenariat similaire avec British Airways, Iberia, Finnair et bientôt Aer Lingus. United Airlines fait partie d’une coentreprise qui comprend Air Canada, Austrian Airlines, Brussels Airlines, Lufthansa et Swiss International Air Lines.

Delta et ses partenaires ont déjà annoncé bon nombre de leurs projets d’itinéraires transatlantiques pour 2020. Le transporteur américain ajoutera des vols entre son hub de Boston Logan (BOS), Londres Gatwick (LGW) et Rome (FCO). Tandis que son partenaire Virgin Atlantic reliera Gatwick à New York, John F. Kennedy (JFK). KLM envisage un nouveau service vers la ville cible de Delta, Austin, à partir de son hub d’Amsterdam.

Alitalia reste à l’écart

Les capacités combinées d’Air France, Delta, KLM et Virgin Atlantic entre l’Europe et les États-Unis devraient augmenter de près de 4% au cours du premier semestre de 2020.

En revanche, le rôle futur d’Alitalia dans le nouveau partenariat reste incertain. Le transporteur italien, toujours moribond, faisait partie du pacte précédent entre Delta, Air France et KLM. Il n’a pas été inclus dans l’accord élargi avec Virgin Atlantic, même si les dirigeants de plusieurs transporteurs ont déclaré qu’Alitalia pourrait être ultérieurement ajouté en tant que membre «associé» .

A lire aussi : Nouveau report pour Alitalia : Delta, Lufthansa, Air France dans l’expectative

Les commentaires sont fermés.

Dans la même rubrique