Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Aérien : ce jour où un avion a disparu des radars

Le 26 juin dernier, un avion de ligne a momentanément disparu au-dessus de Brest. L’aviation civile parle d’un « événement sécurité hors norme ».

On a frôlé le pire. Selon Europe 1, le 26 juin dernier un avion de ligne a momentanément disparu au-dessus de Brest à cause d’une panne du système de contrôle aérien.

Toujours selon la radio, « à la suite de cet incident, qui aurait pu se terminer en drame, l’un des patrons de la Direction Générale de l’aviation civile a perdu son poste ».

Comment un tel événement est-il possible ? Apparemment, ce serait à la suite d’une mise à jour du système de traitement des plans de vol qu’une grande partie des données sur les avions en l’air à ce moment-là ont disparu. Les contrôleurs ont dû ressaisir, dans l’urgence et à la main, toutes les informations, précise Daniel Fortin, d’Europe 1.

40 % des vols en retard en juillet

L’aviation civile parle d’un « événement sécurité hors norme ».

Beaucoup redoutaient depuis longtemps un tel problème, semble-t-il. En effet, un rapport du Sénat évoquait déjà, en juin dernier, la vétusté des tours de contrôles, les logiciels anciens datant des années 80, et ces centres qui utilisent encore des bandelettes de papier pour noter les vols. Pourtant, 2 milliards d’euros ont été dépensés pour moderniser le système. Mais c’est insuffisant.

Sans même parler des risques d’accident, ce sont les retards qui s’accumulent. Selon Europe 1 « ils pourraient toucher 40 % des vols en juillet. »