Advertisement
Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Voyage en République Dominicaine : Myriam Tord témoigne

Formalités avant le voyage, protocole sanitaire, activités sur place… Myriam Tord nous explique les conditions de voyage en République Dominicaine. La cofondatrice du Helpdesk des Pros du Tourisme est rentrée vendredi dernier après 4 jours d’un éductour organisé par FTI, Air Caraïbes et l’Office de tourisme de République Dominicaine.

L’Echo touristique : Comment se déroulent les formalités avant le départ ?

Myriam Tord : Nous étions 60 en tout, et nous avions tous le pass vaccinal, c’est-à-dire vaccinés avec deux doses minimum. Nous avons rempli le PLF 72 heures avant le vol, en générant un QR code. Par acquit de conscience, une grande majorité d’entre nous a fait un test antigénique avant le départ, cela prend 10 minutes dans une pharmacie.

Je conseille vivement d’arriver à Orly 4 heures avant le décollage.

Avez-vous un conseil particulier à ce stade ?

Myriam Tord : Je conseille vivement d’arriver à Orly 4 heures avant le décollage, l’attente est très longue et commence dehors. Les formalités de contrôle du passeport et du pass vaccinal prennent beaucoup de temps. Finalement, les formalités habituelles de sûreté nous ont paru très rapides en comparaison ! Une précision importante : à partir du 31 décembre prochain, la destination oblige de présenter un passeport valide 6 mois après le retour.

Comment se passe l’arrivée à l’aéroport de Punta Cana ?

Myriam Tord : Le pass a été vérifié, sans contrôle aléatoire d’haleine. Dans les deux bus de transfert, il y avait du gel hydro-alcoolique, et le staff était masqué.

© Florian De Paola

Quelle est l’ambiance dans les hôtels ?

Myriam Tord : Nous avons visité une dizaine d’hôtels à Punta Cana, Bayahibe et Bavaro. Le principe est simple et de bon sens : on ne porte pas de masque dehors, sauf à la réception ou aux buffets des restaurants même s’ils sont en partie ouverts. Il y a du gel hydro-alcoolique partout et certains hôtels distribuent des gants et des masques au petit déjeuner pour se servir au buffet. Tout le monde respecte la distanciation, vu les grandes dimensions des espaces communs dans les hôtels all-inclusive. Les jardins sont étendus, les piscines-lagons sont immenses, les plages sont larges aussi, et les tables sont espacées dans les restaurants. Pas besoin d’instaurer des jauges.

Les activités se déroulent-elles normalement dans les hôtels all-inclusive ?

Myriam Tord : Les clubs enfants restent ouverts, ainsi que les spas, et certaines discothèques. Les hôtels proposent des cours de yoga, de paddle yoga, de pétanque. Les spectacles se déroulent normalement sur scène. Il y a même des chorégraphies de groupe en mode zumba. Les vacances en all-inclusive permettent de se reposer et de profiter des animations, sans trop bouger. La nuit tombe à 18h, ce qui incite à rester dans l’enceinte des hôtels.

24 heures avant le retour, nous avons fait un test antigénique dans une salle dédiée de l’hôtel.

Avez-vous eu l’occasion de sortir des hôtels ?

Myriam Tord : Nous avons fait une sortie en catamaran vers l’île de Saona. Le process est bien rodé, les contraintes sanitaires sont respectées, les repas se prennent sur la plage et les pontons sont divisés en deux. Il n’y a pas de promiscuité.

Avez-vous dû faire un test sur place avant le retour en France ?

Myriam Tord : Oui, 24 heures avant le retour, nous avons fait un test antigénique dans une salle dédiée de l’hôtel. Le créneau de rendez-vous est pris via un QR code. Le résultat a pris une heure pour 60 personnes, c’est rapide. FTI a organisé la logistique, et le client règle 35 dollars pour un test antigénique, ou 90 dollars pour un PCR. Par ailleurs, FTI offre la garantie quarantaine, si jamais une personne est positive, et doit rester sur place. C’est l’avantage de passer par un TO en ce moment. A l’aéroport, nous avons montré le pass vaccinal plus le test négatif, qui génère un QR code de sortie.

Quelles impressions retenez-vous de ce voyage ?

Myriam Tord : Je pense que les agences freinent davantage que les clients. L’effet peur est amplifié en France. Franchement, une fois que l’on respecte la « to do list » et que l’on classe bien tous les papiers dans une pochette, cela fait du bien de se retrouver au soleil et de lâcher prise. Je ne connaissais pas la destination, elle est facile à vendre et j’ai découvert la variété des établissements sur place. Maintenant, je sais à qui proposer tel ou tel hôtel suivant l’ambiance et l’architecture.

10 commentaires
  1. Anonyme dit

    Nous aussi, nous sommes rentrés le 9 déc. , et aucun contrôle de pass sanitaire aussi bien à Punta Cana qu’a Roissy. Le pire, c’était à Roissy, tous entassés comme des boeufs à faîre la queue pour la douane avec 3 employés pour au moins 2 avions. La honte de la France, et on nous fait pleins de recommandations…. On se marre. PS bien négatif

  2. Jacqueline Bruyas duriez dit

    Nous sommes partis a 4 en République dominicaine nous avons fait des tests avant de partir de Lyon en passant par Madrid et idem de St Domingue en passant par Madrid. Et personne ne nous a demandé les tests. Pour le reste je suis en partie d’accord le personnel de l’hôtel respecté les gestes barrière mais le week-end quand les locaux arrivent dans les hôtels c’est l’anarchie. Difficile de faire respecter les gestes barrières ils ne portaient que rarement le masque.

  3. Leproust dit

    Bonsoir
    J’y suis resté du 20 novembre au 6 décembre. Et je confirme les dires de Myriam mêmes contrôles à l’aller comme au retour. Je ne l’avais pas fait pour le retour et j’ai galéré car leur logiciel n’est pas cool et le wifi aéroport Punta Cana nul donc important faites le bien pour le retour aussi
    Sinon pour test antigénique j’ai trouvé un labo à Samana 40€.
    Belle soirée
    Olivier

  4. DOMINIQUE LAURIQUE dit

    Je reviens de la République dominicaine,j’y suis resté 13 jours . Documents obligatoires pour l’aller comme le retour(qr code pour rentrer et sortir de la république,document spécial pour rentrer et sortir d’Espagne,test anti génique et document spécial pour rentrer en France)
    ON NE M’A JAMAIS DEMANDÉ AUCUN DOCUMENT A L’ALLER COMME AU RETOUR

  5. IamPatou Ayiti dit

    Trop beau pour être vrai.

  6. Hela Trabelsi dit

    Je suis revenue le 22 novembre de Punta Cana, tout de cet article ne reflète pas la réalité. Lors de la sortie sur l’île de Saona les bus sont bondés, tout le monde ne porte pas le masque. Sur le catamaran la promiscuité est belle et bien présente car nous sommes très COLLÉS les uns aux autres sur les bancs puisqu’ils remplissent le bateau autant que possible !
    Et bien sur personne ne rappelle aux vacanciers dans les hôtels l’importance du port du masque dans les lieux clos.

  7. Chirossel dit

    Mon mari et moi nous étions en République Dominicaine à la Romana en novembre. Tout est très bien respecté, on avait aucune crainte en tout cas, aucun regret on s’y sentait vraiment en sécurité.

  8. Christopher Toudic dit

    Nous sommes partis à Punta Cana fin novembre, aucune vérification des pass ou tests n’a été demandée en France. Sur place à l’arrivée non plus. Dans les hôtels expérience similaire rien à signaler. J’ai fait un test antigenique pour le retour en dehors de l’hôtel car beaucoup moins cher (19$) et très rapide pour les résultats. Au final aucun contrôle au départ ni à l’arrivée sur Paris.
    Sur place les conditions sanitaires sont safe.

  9. ANGIBAULT dit

    Bizarrement il n’y a aucun voyageur positif au covid refoulé lors du contrôle à l’aeroport de Punta cana sur un vol de 380 passagers pour Orly…….connivence avec le gouvernement français ????

  10. mercedes castillo dit

    Bonjour
    selon la résolution n DGM-13-2021 du Service de Migration de la République Dominicaine, les personnes de nationalité française se rendant au pays à des fins touristiques ont besoin d’un passeport en cours de validité pendant la durée du séjour. Cette résolution, récente, prolonge la précédente et date du 15 décembre 2021.
    Mercedes Castillo
    Directrice OT République dominicaine en France

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique