Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Voyage d’affaires : Business Table déploie son appli

La plate-forme a développé une application ergonomique pour réserver restaurants, traiteurs et lieux de réunions, à l’attention des entreprises et des TMC.

Pour la première fois exposant à l’IFTM-Top Resa, sur le Club Affaires, Mickaël Hadjadj, président de Business Table, se montre satisfait. « Beaucoup de Travel Management Companies viennent nous voir car notre plate-forme de réservations les intéresse », dit-il. Le modèle de la plate-forme permet de réserver des restaurants, des prestations de traiteurs, et des lieux de réunion pour les entreprises. « La restauration arrive en deuxième poste derrière le transport et avant l’hôtellerie dans les notes de frais des collaborateurs », affirme-t-il.

Lancée en 2012, Business Table revendique 2,5 millions de réservations en cumulé sur six ans, avec 30 000 partenaires référencés en France, 500 entreprises clientes (80% de grands comptes) et 100 000 utilisateurs au total. Après avoir levé 7 millions d’euros à l’automne 2017, notamment auprès des fonds Amundi, Seventure et Citizen Capital, Business Table a lancé son appli mobile en avril dernier, déjà téléchargée par 10 000 utilisateurs, selon Mickaël Hadjadj. « Nous avons mis à un an la développer en interne, confie-t-il, et elle reprend les meilleures pratiques des applis BtoC ».

Paiement différé avec une carte logée

De fait, très ergonomique, l’appli permet de réserver 15 000 restaurants en France, selon différents critères, comme l’ambiance, la géolocalisation, les régimes spécifiques, etc. Idem pour les 1500 traiteurs référencés.  Le paiement différé est possible, avec une carte logée par exemple. « Nous sommes partenaires de la carte American Express, plus Concur, AirPlus, Edenred », rappelle Mickaël Hadjadj. Pour la location de lieux, le choix comprend, outre les salles classiques, des boîtes de nuit, des musées, des théâtres, avec demande de devis et réponse rapide via une interface « intelligente ».

Grâce à sa récente levée de fonds, l’entreprise compte également se lancer à l’international, en référençant de nouveaux prestataires. D’abord, en Europe en 2019, puis aux Etats-Unis en 2020 et en Asie dans la foulée. « Cela répond à la demande de nos entreprises clientes multinationales », conclut-il.