Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Vote par procuration/présidentielle : ce qui change en 2022

Il est désormais possible de donner procuration à un électeur inscrit sur la liste électorale d’une autre commune que la sienne.

Vous prévoyez un voyage au mois d’avril ? Vous souhaitez faire une procuration pour qu’un électeur vote à votre place à l’élection présidentielle des 10 et 24 avril 2022 ? Il est désormais possible de donner procuration à un électeur inscrit sur la liste électorale d’une autre commune que la sienne, explique Service-Public.fr, en détaillant la démarche à suivre. Toutefois, la personne désignée pour voter à votre place (appelée « mandataire ») devra toujours voter dans le bureau de vote où vous êtes inscrit.

Comment faire la procuration

Dorénavant, vous pouvez établir une procuration de trois manières différentes, avec possibilité de démarrer la démarche sur Internet :

  • En ligne, avec le téléservice MaProcuration. Il faudra ensuite faire valider la demande en se rendant physiquement dans un commissariat de police, une gendarmerie ou un consulat.
  • Avec le formulaire disponible sur internet. Il faudra ensuite aller en personne dans un commissariat de police, une gendarmerie, le tribunal judiciaire de son lieu de travail ou de résidence ou un consulat.
  • Avec le formulaire (Cerfa n° 12668*03) disponible au commissariat, à la gendarmerie, au tribunal ou au consulat, à remplir sur place.

Bon à savoir

Pour établir la procuration, il faut connaître le numéro national d’électeur et la date de naissance du mandataire. Autre information à retenir : pour les élections présidentielle et législatives de 2022, un mandataire ne peut détenir qu’une seule procuration établie en France.

Les élections présidentielles se déroulent les dimanches 10 et 24 avril 2022*. Les élections législatives, les dimanches 12 et 19 juin.

Pour tout connaître sur le vote par procuration, rendez-vous ici, sur le site Service-public.

*En Guadeloupe, en Martinique, en Guyane, à Saint-Pierre-et-Miquelon, à Saint-Barthélemy, à Saint-Martin et en Polynésie française, les électeurs voteront les samedis 9 et 23 avril compte tenu du décalage horaire.

A lire aussi :

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique