Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Step Travel parie sur 400 agences partenaires

Fondée par des anciennes d’Amslav Tourisme, le tour-opérateur spécialiste des destinations d’Europe de l’Est et des Balkans fidélisent ses agences partenaires progressivement.

Créé en 2015, Step Travel vient tout juste de publier sa nouvelle brochure. « Nous l’avons envoyé à 400 agences de voyages déjà partenaires. Ça peut paraître peu, mais nous voulons adopter une approche humaine et qualitative. Nous préférons faire moins mais faire mieux », explique Blandine Vignals, directrice commerciale et cofondatrice du TO.

En effet, Step Travel tisse doucement son réseau parmi la distribution. « Nous n’avons signé avec aucun grand réseau. Nous préférons d’abord fidéliser nos mini-réseaux et nos agences partenaires », poursuit Géraldine Chachourine, directrice de production et également cofondatrice. La priorité est donc mise sur le démarchage physique des agences, pour un TO qui s’affirme comme 100% B2B. Step Travel a d’ailleurs recruté Bruno Didkovsky, bien connu de la profession, pour cibler les vendeurs du sud-est de la France.

3500 clients en 2017

Blandine Vignals et Bruno Didvosky devront donc convaincre les conseillers avec la nouvelle production du TO. Step Travel tente notamment l’Albanie avec un circuit de 8J comprenant deux nuits aux alentours du lac d’Orhid, en Macédoine. La Bulgarie (circuit et autour) et la Slovénie (autotour) intègrent également le nouveau catalogue du voyagiste, qui ouvre aussi des court-séjour à Belgrade (Serbie), Tirana (Albanie) et Zagreb (Croatie). Sur le pays des Dalmates, Step Travel a enrichi sa gamme de produits et référence nombre de croisières, de boutiques-hôtels et de séjours chics. « Toutes nos destinations peuvent bien sûr être programmées à la carte », rappelle Géraldine Chachourine.

Le tour-opérateur, qui a fait voyager 3500 personnes en 2017 pour un panier moyen autour de 860 euros, peut aussi s’appuyer sur ses produits les plus demandés. En Russie (1200 pax en 2017), Step Travel propose deux circuits, une croisière, des séjours à Moscou et Saint-Pétersbourg, sans oublier l’incontournable périple en Transsibérien. Le Monténégro (800 pax), l’autre fer de lance du TO, est désormais accessible en circuit combiné avec la Croatie. « Nous avions une vraie demande des agences sur des combinés Croatie et Monténégro/Slovénie », précise Géraldine Chachourine.

Pas de stratégie digitale

Voyagiste à dominante groupiste (60% du CA), Step Travel ne dispose pas de vitrine B2C, ni de solution BtoB, et est absent sur Orchestra. « C’est un gros investissement pour une société de notre taille, et jusqu’à maintenant, nous n’en avons pas eu besoin pour nous développer », explique Géraldine Chachourine, pour qui  l’accent doit être mis sur la relation avec les distributeurs. « Si nous réussissons l’année 2018, notre priorité sera de recruter un nouveau commercial », prévient Blandine Vignals.

Sur l’exercice en cours, les quatre membres de l’équipe de Step Travel espère séduire 4000 clients. « Vu le niveau des réservations, nous sommes quasiment sûrs de les faire. Nous avons d’ailleurs déjà des groupes qui ont réservé pour 2019 », sourit Géraldine Chachourine.

En 2017, Step Travel a enregistré un chiffre d’affaires de 3 millions d’euros, en croissance de 25%. 80% du CA du voyagiste a été réalisé via des produits sur-mesure et à la carte.

 

Dans la même rubrique

Les commentaires sont fermés.