Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Sabre : les agences continueront de payer une surcharge, pour l’instant

« Sabre est en discussion constante avec le groupe aérien pour parvenir à un nouvel accord de distribution », avait précisé Roshan Mendis, senior vice-président EMEA et APAC de Sabre, le 19 mars dernier. Mais depuis, les discussions coincent.

carnet de l'entreprise

Depuis quelques mois, Sabre est en discussion avec Air-France KLM afin de trouver un accord sur les modalités d’un canal privé entre les deux sociétés. Et ce afin de s’affranchir de la surcharge GDS appliquée sur chaque segment par Air-France KLM depuis le 1er avril dernier. Mais, au terme de ces échanges, Sabre n’a pas accepté les conditions proposées par le groupe aérien, selon TOM.travel.

« Nous ne sommes pas parvenus à un accord à cause de divergences sur trois points : le niveau d’accès au contenu, les modalités économiques et la durée du contrat », a expliqué à notre confrère Roshan Mendis, le CCO de Sabre Travel Network.

Les agences continuent de payer une surcharge

Selon lui, les conditions actuellement proposées par Air-France KLM ne répondent pas aux attentes de ses agences clientes. Mais le dirigeant n’aime pas utiliser le terme de « rejet » en évoquant l’échec de ces négociations. « Nous ne rejetons pas, nous n’acceptons pas », a-t-il précisé, car les discussions ne sont pas terminées.

Pour le moment, l’absence d’accord entraîne la prolongation de la surcharge GDS. Les agences clientes de Sabre continueront donc de payer la surcharge lors d’une réservation d’un vol. « Les agences de voyage comprennent notre décision et nous épaulent. Il en va de toute l’intégrité de la marketplace », a ajouté le CCO de Sabre Travel Network. Il a également précisé que ces négociations sur l’accord de distribution n’influaient en aucun cas sur le développement de NDC.

carnet de l'entreprise

carnet de l'entreprise