Advertisement
Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Quatre offres de reprises pour la SNCM

La SNCM, qui est en redressement judiciaire depuis novembre 2014, devrait fixée sur son sort cet automne.  

Nouvelle lueur d'espoir pour la compagnie maritime en difficulté et ses salariés : quatre offres de reprise de la SNCM ont été déposées mercredi devant le tribunal de commerce de Marseille, qui les examinera lors d'une audience le 25 septembre, selon l’AFP.

Une première offre est fédérée conjointement par les groupes Stef et Baja Ferries, une deuxième est issue d'un consortium d'entreprises corses, sous le nom de Corsica Maritima (CM). Les deux autres proviennent de l'ancien directeur du port de Marseille, Christian Garin, et du groupe corse Rocca (transports routiers, immobilier et traitement des déchets). Stef est la maison-mère de La Méridionale, co-contractant avec la SNCM de la délégation de service public de continuité territoriale entre Corse et continent.

La balle dans le camp des juges

La décision des juges, qui vont maintenant étudier les différentes propositions des prétendants, est attendue en octobre. Reste à savoir si l'un dossier déposé réussira à convaincre. Le 10 juin, le tribunal de commerce de Marseille avait rejeté – et suivant les préconisations de Stef qui n'avait pas encore déposé d'offre – les trois offres en compétition, émanant de Baja Ferries, de Christian Garin, et de Rocca.

La SNCM est en redressement judiciaire depuis novembre 2014, ce qui place dans l'incertitude de nombreux emplois.

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique