Advertisement
Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Quand les PME se prennent pour des grands comptes

Loin de mettre un coup d’arrêt à leurs déplacements, les entreprises de moins de 500 salariés fonctionnent de plus en plus comme les grandes entreprises. Elles renforcent leurs voyages à l’international tout en gardant un oeil attentif sur les coûts.

La 3e édition de l’observatoire Avexia des déplacements professionnels des PME-PMI est loin de dresser un constat alarmiste du secteur. En 2012, 52 % des petites et moyennes entreprises interrogées (le panel porte sur 150 PME-PMI) ont maintenu leur budget déplacements quand 32 % l’ont augmenté. « La seule façon de maintenir son activité, c’est de partir à l’étranger », explique Régis Chambert, président d’Avexia Voyages. En effet, les PME en croissance ont consacré 46 % de leurs dépenses aux déplacements internationaux quand celles en difficulté ne l’ont fait qu’à hauteur de 23 %. « L’investissement crée du voyage. Pour se développer sur certaines zones, particulièrement les BRICS et l’Afrique, les PME produisent désormais sur place, ce qui est un phénomène nouveau », analyse-t-il. Comme les grands comptes, les PME se mobilisent pour trouver de nouveaux marchés, mais à un coût optimisé, devenant des adeptes de la renégociation des accords fournisseurs, des réservations à l’avance et de l’utilisation du « best buy ». Face à cette nouvelle donne, les agences de voyages ont un rôle d’accompagnement à jouer. « Les PME ont davantage besoin de conseils ce qui attise la concurrence », remarque Régis Chambert. Et rend le challenge plus intéressant.

%%HORSTEXTE:1%%

Laisser votre commentaire (qui sera publié après moderation)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Dans la même rubrique