Advertisement
Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Portugal : télétravail, bars fermés, et tests pour les voyageurs

Le gouvernement portugais instaure à partir de la semaine prochaine des mesures.

Le gouvernement portugais a décidé d’imposer, à partir de la semaine prochaine, une nouvelle série de mesures de contrôle de l’épidémie de Covid-19 en raison de la hausse des contagions dues au variant Omicron, a annoncé mardi 21 décembre le Premier ministre Antonio Costa.

Face à un variant « beaucoup plus transmissible », qui représente déjà presque la moitié des nouveaux cas détectés au Portugal, le télétravail deviendra obligatoire pendant deux semaines. De plus, les bars et discothèques resteront fermés.

Des limites à la fréquentation des commerces seront rétablies et la présentation d’un test deviendra obligatoire pour assister à un spectacle ou à un évènement sportif, de même que pour aller au restaurant à la veille de Noël ou du Jour de l’an.

Test obligatoire avant l’embarquement

Le gouvernement avait déjà rétabli début décembre plusieurs mesures de contrôle sanitaire afin d’élargir l’usage du masque, du certificat de vaccination et des tests de dépistage.

Le Portugal figure parmi les pays qui exigent un test négatif pour les voyageurs arrivant sur son territoire. Cette mesure sera prolongée au-delà de la date initialement prévue du 9 janvier, avait déjà indiqué Antonio Costa.

« Tous les voyageurs arrivant au Portugal, doivent obligatoirement présenter un test négatif à la Covid-19 (PCR réalisé moins de  72h ou antigénique de moins de 48h) avant l’embarquement, même s’ils disposent d’un pass sanitaire et d’un schéma vaccinal complet », souligne le Quai d’Orsay. Cette mesure est obligatoire pour les personnes arrivant au Portugal par voie aérienne et maritime.

Afin de réduire les contacts après les rassemblements prévus pour les fêtes de fin d’année, l’exécutif socialiste avait notamment annoncé, dès le 25 novembre, que les vacances scolaires seraient prolongées.

A lire aussiL’Europe approuve (enfin) le sauvetage de la TAP Air Portugal

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique